La demande en grenade triple à Noël

« Habituellement, à partir de la première semaine de décembre, la demande en grenades a tendance à augmenter rapidement, jusqu'à arriver à être trois fois plus élevée qu'en novembre, juste avant la mi-décembre », explique Dario De Lisi, directeur commercial de Masseria Fruttirossi, le plus grand producteur de grenades d'Italie.

Il poursuit : « Nous nous attendons à travailler dur cette année : les vacances scolaires font déjà sentir leur effet dans notre usine de Castellaneta (Taranto). Malgré la situation économique tendue, de nombreux acheteurs prévoient des commandes de Noël avec des volumes légèrement supérieurs à ceux de la même période en 2021. Une tendance optimiste qui nous donne de l'espoir ! »

La grenade est l'un des fruits les plus symboliques de la période de Noël, car elle est de bon augure et porte bonheur. « Le fruit est utilisé frais, à des fins décoratives, mais aussi comme un véritable cadeau », raconte De Lisi. « Voilà pourquoi nous avons conçu la boîte de Noël à offrir 'Magnum', disponibles pour les supermarchés avec leur propore marque. Une boîte de 13x13,5 cm - disponible en deux couleurs - qui peut devenir une décoration dans la maison ou sur la table de Noël. »


La boîte à offrir 'Magnum', la grenade de Noël 

« La nouveauté cette année, c'est que les grenades de la marque Lome Super Fruit sont aussi disponibles dans les supermarchés des Émirats arabes. Pour le marché des Émirats, nous prévoyons 6 expéditions, soit un total de 120 tonnes de produits frais qui voyageront dans des conteneurs réfrigérés. Au jour d'aujourd'hui, deux sont déjà en route. »

Le responsable de la région des Pouilles explique comment se déroule la saison actuelle, tant au niveau production que commercialisation. « La récolte de la variété Wonderful s'est terminée la première semaine de novembre, avec 5 000 tonnes de produit à vendre. Une grande partie des fruits a été stockée dans des cellules sous atmosphère contrôlée, de sorte que la fenêtre de vente peut être prolongée jusqu'à la fin mars. Sur le plan commercial, la demande est élevée, mais au niveau des prix, il faut faire une distinction entre le marché italien et le marché européen. Si les exportations semblent se porter très bien, notamment vers l'Allemagne, la France et la Suisse, avec des prix satisfaisants et plus élevés que lors de la campagne précédente, en Italie la concurrence est forte. Nous nous attendions à un mois de novembre plus rémunérateur, ce qui aurait  pu couvrir les coûts supplémentaires causés par les augmentations de prix. Mais de nombreux producteurs ont préféré vendre leurs fruits à des prix très bas, déstabilisant ainsi le marché et provoquant même parfois des surplus d'offre. »

Pour plus d'informations :
Masseria Fruttirossi
Tél. : +39 099 9647688
info@masseriafruttirossi.com 
www.lomesuperfruit.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)