Inma Torregrossa, de Frutas Inma :

« Nous avons déjà en vue la campagne de kaki au Pérou »

La saison du kaki espagnol Rojo Brillante va bientôt s'achever dans les principales zones de production, et ce plus d'un mois et demi plus tôt que d'habitude compte tenu de la baisse drastique de la production. Les prix sont élevés et la demande a ralenti pour le moment. Certaines entreprises se projettent déjà dans l'arrière-saison.

« La baisse de la production de kaki est d'environ 68 % dans toute l'Espagne. Cette situation, conjuguée à l'augmentation constante des coûts de production, de manutention, d'emballage et de transport, a entraîné une hausse considérable des prix de vente cette année », explique Inma Torregrossa, directrice de Frutas Inma, située à Benimodo, dans la région valencienne de Ribera Alta, centre névralgique de la production de kaki en Espagne. « Bien que les prix soient restés élevés tout au long de la saison, dans le meilleur des cas, ils ne suffiront qu'à couvrir les coûts. » 

Selon l'Inma, les prix élevés du kaki ont entraîné une baisse de la demande ces derniers jours : « La situation économique actuelle, avec tant d'incertitudes dues à la situation de la guerre en Ukraine, a fait que, en général, la consommation de produits frais a diminué et que les gens ont tendance à acheter les produits les moins chers. Les circonstances de cette saison ont fait que le kaki est devenu un produit de luxe cette année, ce qui a fini par affecter un peu la demande, surtout en fin de saison. » 

« Nous espérons terminer la saison des kakis à la fin de la semaine prochaine, alors que d'habitude nous terminons en février. Nos regards sont déjà tournés vers la saison des kakis au Pérou, qui débutera en mai. Il y a trois ans, nous sommes devenus la première entreprise à importer le kaki Rojo Brillante du Pérou, après avoir apporté notre savoir-faire dans la culture et la commercialisation de ce fruit dans ce pays andin au cours des années précédentes. La production a augmenté progressivement au cours des dernières années pour répondre à la demande des chaînes de supermarchés européennes. L'année dernière, nous avons réussi à atteindre 35 conteneurs et cette année, nous espérons atteindre 50 conteneurs », explique le directeur de cette entreprise valencienne.

Bien que cette année elle n'ait pratiquement pas envoyé de conteneurs de kaki à l'étranger en raison de la faible offre disponible et des coûts logistiques élevés, Frutas Inma espère pouvoir bientôt compter sur le marché péruvien pour les exportations de fruits également. « Nous avons participé à la mise en place d'un protocole d'exportation de kaki espagnol vers le Pérou, bien que nous attendions toujours la confirmation du SENASA au Pérou et du MAPA en Espagne. Nous espérons pouvoir exporter vers ce pays la saison prochaine. Nous sommes également en train de nous ouvrir au marché chinois, qui serait vraiment intéressant pour les exportations espagnoles », conclut Inma Torregrossa.

Pour plus d'informations :
Inma Torregrossa
Frutas Inma 
Carrer de L'Olivera,
46291 Benimodo (Valence)
Tél. : +34 96 253 14 71
info@frutasinma.com 
www.frutasinma.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)