Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Jens Schadowske, Filbig, marché de gros de Nuremberg :

Demande restreinte pour les mangues expédiées par avion

Jens Schadowske estime que l'ambiance actuelle sur le marché de gros de Nuremberg est relativement calme. Il est employé depuis 22 ans chez Filbig GbR, propriété des frères Erich et Richard Filbig. Les affaires vont généralement beaucoup mieux en décembre, mais la demande est, selon lui, plutôt faible depuis un certain temps. 


Jens Schadowske au stand Filbig, marché de gros de Nuremberg

Des marchandises expédiées par avion du Pérou, du Brésil et d'Afrique du Sud
« Nous proposons des mangues toute l'année, que nous achetons à une entreprise de Stuttgart. Il s'agit de marchandises expédiées par avion en provenance du Pérou et du Brésil. Si elles ne sont pas disponibles, nous nous procurons des marchandises en Afrique du Sud. Des produits qui ne peuvent toutefois pas rivaliser en termes de qualité ». L'entreprise propose uniquement les variétés Kent et Keitt.

Le prix des marchandises expédiées par avion varie, selon lui, entre 30 et 50 euros par carton de 6 kg, ce qui correspond à 10-12 morceaux de mangues, selon le volume. « Habituellement, la demande est assez bonne pendant cette période. Mais en ce moment elle est plutôt retenue car les clients sont indécis au vu de l'augmentation des coûts ; ils dépensent moins d'argent. » Filbig se concentre principalement sur les asperges, les fraises et les prunes, bien qu'elle propose également kiwis et agrumes.

Niveau élevé de concurrence sur le marché de gros
« L'ambiance générale sur le marché n'est pas la meilleure. Il est vrai que la capacité de stockage des négociants individuels augmente. Une situation en partie due aux espaces vacants des entreprises qui ont dû mettre la clé sous la porte. Le niveau de concurrence sur le marché est relativement élevé ». Parmi les principaux clients de Filbig figurent les détaillants alimentaires et les restaurants. 

Pendant la pandémie, les ventes ont été nettement meilleures. Les clients ne pouvaient pas se déplacer trop loin et achetaient donc une grande partie sur les marchés hebdomadaires. L'évolution des coûts et des prix au cours de l'année à venir est encore incertaine.

Le prix d'achat du raisin a augmenté d'un tiers
« En payant bien nos employés et en les traitant bien, nous sommes en mesure de conserver notre personnel à long terme. Mais la profession est touchée par une pénurie de personnel. « À cela s'ajoute la hausse des coûts de l'énergie, du stockage et de la logistique, ainsi que l'inflation. Le prix du raisin, par exemple, a tellement augmenté qu'il n'est plus très rentable de le cultiver. »

Pour plus d'informations : 
Jens Schadowske
Filbig GbR
info@filbig-frucht.de  

Date de publication: