Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Nicofruit

« La période des fêtes est la première occasion de tester le marché des fraises »

La campagne des fraises a commencé il y a plus d'un mois en Basilicate, mais la période de Noël est le premier temps fort pour tester le marché. Les festivités peuvent en effet donner aux producteurs un avant-goût de la saison. FreshPlaza s'est entretenu avec Francesco Nicodemo, coordinateur du bureau de vente de Gruppo Nicofruit. 



« La demande triple à Noël par rapport à novembre et les prix augmentent jusqu'à 20 %. L'année semble intéressante jusqu'à présent. Le produit que nous récoltons actuellement représente tout au plus 15 % de l'ensemble de la production régionale et ce sont les variétés précoces que nous, producteurs, évaluons encore pour prolonger au mieux la campagne. Le pic reste à partir de février ».


Francesco Nicodemo

« Les quantités sont limitées en ce moment et la fréquence des récoltes est lente, mais nous allons tout de même essayer de répondre à toutes les demandes, en rationalisant peut-être les volumes sortants. La météo est d'une importance fondamentale, car les journées douces et ensoleillées prévues ces prochains jours pourraient nous permettre d'augmenter les volumes et d'expédier quelques palettes de plus. Nous ne sommes pas aussi inquiets que la crise économique puisse entraver la vente de fraises en ce moment, principalement parce que les fraises de Basilicate sont une marque bien établie, encore plus forte que l'incertitude économique actuelle. »

« Les conditions sont réunies pour que la région conserve une position de leader en matière de culture de fraises, à condition que les entreprises continuent à se concentrer sur la saveur et la durée de conservation, même si les coûts de gestion ont doublé. »

En ce qui concerne la crise actuelle et si elle a modifié les programmes de l'entreprise, le directeur affirme « nous aimons les contre-tendances, c'est pourquoi nous avons prévu une augmentation de 10 % des hectares cultivés par rapport à la saison précédente. Je crois que, dans les périodes de grande difficulté, les choses peuvent se détériorer, mais elles peuvent même s'améliorer si elles sont abordées de la bonne manière et avec le bon esprit. »

Pour plus d'informations : 
Frutthera Soc. Coop. Agr.
Via Provinciale, 15
75020 Scanzano Jonico, MT
Tél. : (+39) 0835 954666
info@frutthera.it 
nicofruit.it  

Date de publication: