Traitement de 200 palettes de 500 kg par jour

BayWa Obst modernise et agrandit sa station de conditionnement biologique de Ravensburg

Après d'importants travaux de modernisation et d'agrandissement, une nouvelle technologie d'emballage a été mise en service cet automne dans le centre exclusif de vente en gros de fruits biologiques de BayWa Obst à Ravensburg. Environ 70 % de toutes les pommes biologiques du lac de Constance sont triées et emballées ici. Nous nous sommes entretenus sur place avec le responsable du site, Hans-Josef Stärk, et Carolin Metzger, responsable de la communication de BayWa Global Produce.

« La station d'emballage a été construite en deux étapes. Les cinq premières lignes ont été inaugurées en 2010 avec un système de triage à quatre voies, qui était alors tout neuf, pour calibrer les fruits en fonction de critères externes et de leur poids », explique Carolin Metzger.


Hans-Josef Stärk

Examen des « aspects intérieurs » de la pomme
« La deuxième section, qui comprend deux lignes supplémentaires pour les emballages sans plastique et une unité de tri des poires, a été mise en service en 2022. Un tout nouveau système de triage pour les pommes a également été installé. Il ne se contente pas de classer les fruits selon des critères externes ; il vérifie également leurs aspects intérieurs, c'est-à-dire qu'il recherche les brunissements ou les taches véreuses. Cela nous permet d'optimiser encore davantage le contrôle des marchandises », explique Metzger. « Un arbre produit des fruits de qualité, de taille, de poids et de coloration différents. Il s'agit donc aussi de définir le meilleur circuit de commercialisation pour chaque pomme. »

Traitement de 200 palettes de 500 kg par jour
La station d'emballage biologique compte désormais, après son agrandissement, huit lignes de production, indique Hans-Josef Stärk. « Nous avons une ligne de pose, deux machines à sacs et filets, et quatre lignes pour cartons ou barquettes à rabats. Nous avons également ajouté une nouvelle ligne de tri de poires à quatre voies avec des rubans de fixation. » Chaque ligne peut produire entre 25 et 30 palettes par jour, ce qui équivaut à un total de 200 palettes de 500 kg chacune. Une vingtaine de salariés permanents ainsi que 20 à 25 saisonniers sont employés à la station de conditionnement.

Quelques variétés club biologiques
Cinquante pour cent des variétés cultivées biologiquement sont résistantes à la tavelure. Parmi elles, on trouve les Santana, Topaz, Galant ainsi que des variétés marginales comme la Natyra®, qui ont été cultivées davantage ces dernières années. « Les pommes à collation ainsi que les variétés club jouent un rôle plus important dans le segment conventionnel que dans le segment biologique. »

« Les variétés club ne sont actuellement pas cultivées à grande échelle dans le secteur biologique. Même si la variété Kanzi® et la savoureuse poire Xenia®, par exemple, se sont établies dans le segment biologique au cours des dernières années avec des superficies croissantes, l'accent est toujours mis sur les variétés présentant une résistance naturelle. Mais certaines variétés club sont en préparation et pourraient être cultivées dans les années à venir », indique Stärk. Il précise que la Natyra® n'est pas une variété club au sens commun, mais qu'il s'agit du nom de la variété SQ159 destinée à une commercialisation exclusive dans le segment biologique.

Les pommes à collation, telles que la variété Rockit®, ont tendance à être moins répandues lorsqu'il s'agit de production biologique. En revanche, les pommes de 5 mm de moins sont exploitables. « Avec la variété Gala, nous pouvons fournir des pommes de taille 55-60 mm, qui sont ensuite commercialisées comme pommes destinées aux enfants. »


La nouvelle machine peut trier jusqu'à 15 tonnes de pommes par heure en fonction de la qualité, de la taille et de la couleur. « Nous avons ici 30 canaux, qui sont utilisés pour filtrer environ 25 qualités différentes à partir d'un seul cageot », précise Stärk.


Nouveau système de tri avec tri qualitatif interne


Les pommes sont acheminées vers l'unité de tri à travers six voies


« Trois photos sont prises pour chaque lot, afin d'enregistrer leur état à la sortie de la caisse. Pour les fruits biologiques, les pommes sont d'abord brossées avant d'être classées visuellement pour enlever les taches de pluie, par exemple. Elles passent ensuite dans l'unité de tri », explique Stärk.

Triage de qualité via 32 canaux
« Les pommes tournent dans le tunnel de caméras de l'unité de tri sur six voies, après avoir été vidées et triées. Chaque pomme est pesée individuellement et mesurée optiquement. La technologie complexe des caméras prend environ 60 photos de chaque fruit pour déterminer la qualité extérieure. Par ailleurs, les pommes sont virtuellement radiographiées à l'aide de caméras infrarouges afin de vérifier l'absence de défaut interne », explique Stärk.

« En fonction de la combinaison des critères de tri, à savoir la taille, le poids, la couleur de base, la couleur de leur robe, les défauts de la peau, etc., les pommes sont réparties en 25 groupes de tri maximum et collectées dans les canaux d'eau définis avant d'être remplies délicatement dans de grandes caisses pour être étiquetées. Nous pouvons trier ici par incréments jusqu'à 2 mm, pour pouvoir par exemple conditionner des emballages d'un poids fixe de 600 g avec la plus grande précision possible. En effet, plus nous atteignons le poids cible défini avec précision, plus le « poids d'entrée » est faible, ce qui se répercute positivement sur les prix payés aux producteurs. »

« L'installation est à la pointe de la technologie et fonctionne grâce à des moteurs à faible consommation d'énergie. L'eau de traitement est nettoyée en continu par deux systèmes de filtration entièrement automatiques, ce qui permet également d'économiser de l'eau. La nouvelle station d'épuration comprend des filtres à charbon actif et à sable, ainsi qu'un système de stérilisation par rayons UV. Au final, on obtient une eau potable de qualité, qui est réinjectée dans le processus de production. De la réception des fruits à l'expédition des marchandises, les étapes du processus sont enregistrées par des scanners afin de garantir une traçabilité à 100 %. Nous pouvons ainsi suivre les fruits depuis leur parcelle jusqu'à leur livraison au détaillant, mais aussi le chemin inverse, du client au verger. »

Commercialisation principale par Obst vom Bodensee Vertriebsgesellschaft
Le partenaire de commercialisation des pommes biologiques de BayWa Obst est Obst vom Bodensee Vertriebsgesellschaft, qui est responsable à 100 % de la commercialisation du produit auprès des détaillants en alimentation. Les détaillants en produits naturels, les marchés spécialisés et de gros, ainsi que les clients industriels sont approvisionnés directement par BayWa Obst.

La gamme de produits de BayWa Obst comprend non seulement des pommes et des poires, mais aussi des prunes et des fruits d'été comme les cerises et les mirabelles, les fraises, les groseilles et les cassis, ainsi que les myrtilles en qualité biologique. Ces dernières constituent plutôt un produit secondaire, bien que cette partie ait également pris de l'importance ces dernières années.

Stabilité des prix
« Les affaires courantes sont actuellement plutôt calmes, même si l'activité promotionnelle a bien démarré et nous aide à faire décoller les ventes. Le fait d'être sur le marché deux semaines plus tôt nous a donné une bonne longueur d'avance », explique Stärk. Selon lui, les prix sont comparables à ceux de l'année dernière, bien que les producteurs soient confrontés à des coûts de production et d'exploitation beaucoup plus élevés. « Le volume doit entrer dans les flux. Mais il est également important de dire aux consommateurs que les pommes restent un produit bon marché. »

À propos de BayWa Obst
BayWa Obst & Co. est une filiale de BayWa Global Produce Ltd. Gestionnaire de portefeuille spécifique à un secteur, BayWa Global Produce regroupe des activités globales allant de la génétique végétale aux fruits et légumes de haute qualité, en vue de développer des solutions innovantes et des stratégies créatives pour un avenir « fructueux », ainsi que des chaînes d'approvisionnement stables depuis l'origine jusqu'au consommateur. Un élément essentiel de cette collaboration est une stratégie globale basée sur les quatre piliers que sont le développement des variétés, la culture durable, les nouveaux marchés et l'innovation. Ce faisant, l'entreprise s'appuie sur les forces de ses filiales T&G Global (Nouvelle-Zélande), TFC Holland (Pays-Bas) et BayWa Obst (Allemagne). En tant que l'un des principaux fournisseurs mondiaux de produits frais de haute qualité, elle est un partenaire solide et fiable pour ses parties prenantes depuis plus de 100 ans.

Pour plus d'informations :
Hans-Josef Stärk
BayWa Obst
Standortverantwortlicher
Tél. : +49 (0)751 808-210
Fax : +49 (0)751 808-216
hans-josef.staerk@baywa.de
https://www.baywa-obst.de


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)