Egypte : les volumes de patates douces en baisse

Les volumes de patates douces vont baisser de manière significative en Égypte, selon Zayed Lahseen, PDG d'AfriGoodGrow. « La culture du riz égyptien a construit sa réputation et son succès au détriment de la production de patates douces. Les agriculteurs ont décidé de produire du riz plutôt que des patates douces, les deux poussant sur le même sol des terres de Kafr al-sheik et de Damiette. »

La diminution du volume s'accompagne d'une augmentation des prix, ajoute Zayed : « Le coût d'une tonne de patates douces récoltées dans nos fermes s'élève à près de 5 000 EGP, contre 3 750 EGP l'année dernière, sans compter les frais de transport, de séchage, d'emballage et d'expédition. Mais la dévaluation de la livre égyptienne par rapport aux devises étrangères nous a permis de rester compétitifs en termes de prix. »

Quant à la qualité, Zayed assure qu'il est très satisfait de la récolte de cette année : « La qualité de cette saison a été exceptionnelle, les formes et les calibres proches de la perfection, mais les tubercules étaient plus petits en début de saison, en août/septembre, pour ensuite augmenter de taille avec les semaines. » Les calibres L1 (300-450 g) et L2 (450-600 g) restent les préférés de la plupart de nos clients. Et pour la première fois, nous avons remarqué la demande pour les calibres S (80-150 g) et M (150-300 g), car ceux-ci sont conditionnés dans de petits emballages recyclables et vendus au détail, surtout en Europe du Nord. » AfriGoodGrow produit les variétés de patates douces Beauregard et Bellevue à chair orange.

AfriGoodGrows exporte principalement vers l'Angleterre, l'Allemagne et les Pays-Bas. Depuis cette saison, le producteur a également atteint d'autres marchés. « Nous avons lancé de nouveaux partenariats avec des importateurs à Dubaï, en Croatie, en Espagne et en Italie. La France, la Pologne et les pays scandinaves ont également montré une bonne demande et il sera très important d'explorer ces pays la saison prochaine. »

Pour soutenir la croissance de son marché, AfriGoodGrow investit dans une nouvelle station de conditionnement : « Elle est actuellement en construction et aura la capacité de traiter et de stocker plus de 800 palettes de patates douces fraîches. Elle permettra à nos clients de trouver facilement leurs produits préférés, au niveau forme et calibre », poursuit Zayed. La nouvelle station de conditionnement occupe une place centrale dans la réflexion du producteur sur son activité : « Nous nous devons de traiter nos produits égyptiens frais avec respect, en les emballant joliment et avec des matériaux de haute qualité. Comparés à la production d'autres régions, nos produits méritent un meilleur prix. »

Cette vision est partagée par tous les producteurs d'AfriGoodGrow. « Nous sommes un groupe d'agriculteurs, d'emballeurs et d'exportateurs qui se sont unis en une seule entreprise et ont travaillé dur pour aider nos clients à avoir l'esprit tranquille et à profiter d'une bonne qualité à des prix raisonnables en provenance de nos fermes en Égypte. »

Pour plus d'informations :
Zayed Lahseen
AfriGroodGrow
Tél. : +420 739 019 060
z.lasheen@afrigoodgrow.com 
www.afrigoodgrow.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)