Lutz Krasemann, directeur de Fruchthansa GmbH, à propos de la saison des raisins sud-africains

« Pas question d'une perte totale de récolte, mais on peut s'attendre à des pénuries à partir de février »

« Dans toutes les régions importantes productrices de raisin en Afrique du Sud, des pluies entraînent actuellement une réduction des quantités exportées, en particulier pour les variétés claires. Après des arrivages concentrés en début d'année, cumulés avec des arrivages tardifs en provenance du Pérou, on s'attend à une forte baisse des quantités en provenance d'Afrique du Sud dans les semaines à venir », nous informe Dr. Lutz Krasemann de Fruchthansa GmbH.


Photo : Fruchthansa GmbH

« Après le départ tardif de la saison des raisins en provenance de l'hémisphère sud, décalée en raison de la bonne disponibilité des variétés tardives de la saison européenne, et malgré les arrivées en provenance du Brésil et du Pérou à partir de début novembre, les premières semaines de commercialisation jusqu'à la fin 2022 ont été marquées par un sous-approvisionnement significatif. »

Le Pérou en particulier a dû faire face à divers problèmes cette saison : des grèves dans le secteur des transports aux retards qui s'en sont suivis, en passant par la baisse de la rentabilité due à la nette augmentation des coûts de production et de logistique. C'est tout le secteur des fruits et légumes qui a dû relever plusieurs défis, notamment sur le marché du raisin.

Un début de saison sud-africaine avec des petites quantités
À partir de la mi-décembre, l'entreprise passe progressivement de la marchandise péruvienne à l'origine Afrique du Sud. « La saison a d'abord commencé avec de très petites quantités, car de fortes précipitations ont eu lieu au début de la récolte dans le Limpopo, ce qui a entraîné des pertes de récolte et également un retard des premières exportations. Plus tard, des quantités significatives de pluie ont été mesurées dans les deux autres principales régions de production de l'Orange River et du Western Cape, et nous nous attendons aujourd'hui à une baisse des quantités importées à partir de fin janvier, en particulier pour les raisins blancs sans pépins. Pour les raisins rouges sans pépins, on constate également des pertes pour les variétés les plus sensibles, comme par exemple Starlight, mais il reste à voir si l'approvisionnement pourra suffire », explique Krasemann.

D'autres problèmes, comme les coupures de courant, sont connus depuis des années. La plupart des stations de conditionnement utilisent des générateurs et, de plus en plus, des installations photovoltaïques afin de pouvoir travailler de manière aussi autonome que possible. Les coupures de courant posent toutefois des problèmes, notamment pour les pompes d'irrigation, ce qui ne permet pas de garantir une irrigation constante. Le fonctionnement avec des générateurs dans les stations d'emballages entraîne en outre un coût supplémentaire significatif.


Photo : Fruchthansa GmbH

Des prix de vente nettement plus élevés que l'année dernière
Les prix sont nettement plus élevés que l'année précédente, ce qui est notamment dû à l'augmentation des coûts tout au long de la chaîne d'approvisionnement. « En Amérique du Sud, le taux de change extrêmement défavorable entre l'euro et le dollar vient s'y ajouter. Les prix de vente sont supérieurs à ceux de l'année précédente. Malgré cela, les producteurs peuvent à peine couvrir leurs coûts. »

On trouve également des raisins bio dans l'assortiment de l'entreprise de Wesseling, qui proviennent principalement de la production européenne, avec une tendance à la hausse de la demande. « Nous attendons les premiers raisins bio d'Afrique du Sud pour la semaine 4, mais il n'y a pas encore de quantités suffisantes pour des programmes continus. »

Période de commercialisation des raisins
Selon lui, la saison des raisins blancs d'Afrique du Sud commence généralement avec les produits standard à partir de la mi-décembre et se poursuit jusqu'à la semaine 8. Puis suivent les variétés premium telles que l'Autumn Crisp, que l'on trouve sur le marché jusqu'à la semaine 15 environ. Les raisins rouges d'Afrique du Sud, qui ne subissent pas de grande concurrence de la part de l'Inde, peuvent être proposés jusqu'à fin mai, avant que les raisins égyptiens et marocains n'arrivent sur le marché européen.

Dans la grande distribution allemande, on observe depuis des années un intérêt croissant pour les raisins rouges. « Il y a quinze ans, la part de raisins rouges était d'environ dix %. Entre-temps, nous en sommes rendus à un rapport 50/50. Selon la variété, la période et l'intérêt du client, la demande varie naturellement entre les raisins blancs et les raisins rouges. Mais ce qui est sûr, c'est que les variétés de raisin contenant des pépins, comme le Red Globe, perdent de l'importance sur le marché allemand », explique Krasemann.

« Pour les raisins blancs, nous continuons à commercialiser de bonnes variétés standard comme Early Sweet, Sugarone et Thomspon Seedless. Les nouvelles variétés importantes sont par exemple Timpson, Autumn Crisp et Sweet Globe. Dans le secteur rouge, la variété Crimson est toujours en vogue et les nouvelles variétés comme Sweet Celebration et Allison connaissent une forte croissance. Les nouvelles variétés ont pu s'établir à la fois grâce à leur bon goût mais aussi grâce à leurs caractéristiques de production, c'est-à-dire des rendements élevés, une manipulation facile ainsi qu'une bonne capacité de stockage », sait Krasemann.

Les barquettes en plastique toujours très demandées
Fruchthansa reçoit le produit aussi bien en barquettes qu'en vrac. « L'emballage standard dans le commerce alimentaire de détail allemand est toujours la barquette de 500 g : à clipser mais aussi et de plus en plus, les barquettes scellées. Selon la saison et la capacité, nous recevons aussi sporadiquement des produits en vrac que nous emballons sur place dans des barquettes. » Les colis-sachets (carry bags), dans lesquels les raisins sont vendus en vrac par quantités de 4,5 kg, ont toujours une grande importance.

« Les barquettes classiques en plastique sont toujours demandées, notamment parce qu'elles sont plus faciles à manipuler et qu'elles entraînent moins de pertes en magasin. Il y a actuellement de nombreuses tentatives pour remplacer cette barquette par une alternative en papier, mais un remplacement à part entière n'a pas encore été trouvé. »

« Des problèmes, il y en a chaque année. Il suffit seulement et à chaque fois de trouver une solution », poursuit Krasemann. Malgré ces problèmes, Fruchthansa GmbH parvient chaque année à fournir le commerce alimentaire de détail en raisin, sans ou avec pépins, pendant douze mois consécutifs. « Cela est dû entre autres à l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement, aux relations de longue date, parfois amicales, avec les fournisseurs et à notre longue expérience. En tant que fournisseur de raisins, il convient d'être largement diversifié, tant en termes d'origine que de variétés, ce qui permet de réagir rapidement et avec souplesse aux événements du marché et aux aléas climatiques, tout en livrant la quantité optimale au meilleur prix. »

Venez rendre visite à Fruchthansa GmbH lors du Fruit Logistica de Berlin, hall 20, stand B61.

Pour plus d'informations :
Dr. Lutz Krasemann
Fruchthansa GmbH
info@fruchthansa.de 
https://www.fruchthansa.de 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)