La Nouvelle-Zélande rendra obligatoire l'utilisation d'autocollants compostables pour les fruits importés à partir de 2025

Le gouvernement néo-zélandais a adopté une loi qui limitera la vente d'un large éventail de produits en plastique en Nouvelle-Zélande, notamment les autocollants non compostables pour fruits et légumes. Les autocollants pour les fruits et légumes produits en Nouvelle-Zélande devront être compostables d'ici 2023, tandis que les produits importés devront être munis d'autocollants compostables d'ici 2025.

Groupes concernés par la réglementation
La réglementation s'appliquera à tout individu, entreprise ou détaillant qui vend (y compris les fournisseurs) ou fabrique l'un des articles en plastique visés en Nouvelle-Zélande. Cela inclut :

  • Fabricants
  • Les entreprises qui vendent les plastiques interdits (y compris celles qui les fournissent gratuitement).
  • Entreprises d'accueil fournissant ces produits

Autocollants pour fruits et légumes
Le gouvernement prévoit d'imposer des restrictions sur les autocollants pour produits non compostables (y compris les fruits frais) selon un déploiement en deux phases. Il s'agira d'abord d'un mandat pour les fruits et légumes produits localement en 2023, puis, à la mi-2025, d'une exigence pour les produits importés. L'objectif de cette exigence ultérieure pour les produits importés est de donner aux fournisseurs le temps de préparer leurs systèmes pour passer à un autocollant compostable d'ici 2025. Les autocollants compostables sur les produits exportés de Nouvelle-Zélande ne sont pas inclus dans la réglementation.

Pour le mandat sur les produits nationaux en 2023, le gouvernement prévoit une période de transition jusqu'à mi-2025 pour aider les producteurs à respecter les délais en exigeant :

1) Des étiquettes à but fonctionnel uniquement (pays d'origine, PLU, base de données, authentification de la marque, identification de la variété).
2) Un minimum de certification de compostage industriel.
3) Autoriser les technologies hybrides de compostage domestique où toute la construction n'est pas forcément compostable à domicile, mais où la majorité l'est.
4) Permettre l'utilisation de produits entièrement compostables à domicile qui sont encore en cours d'obtention de la certification finale.

Rapport complet.

Source : apps.fas.usda.gov


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)