La demande polonaise de myrtilles est forte malgré l'inflation

Avec l'inflation qui frappe l'Europe, Sandra Stefaniak-Syguła, copropriétaire du négociant polonais Berrytrade, s'attendait à une baisse de la demande de myrtilles, mais les consommateurs n'ont jamais baissé les bras et les ventes de l'entreprise BerryTrade ont même augmenté d'année en année, explique-t-elle.

« Malgré l'inflation la plus élevée en Pologne depuis 1996, qui est officiellement d'environ 16 %, les fruits rouges semblent avoir une certaine base de clients fidèles et sont plus résistantes à une baisse de la consommation que nous l'avions prévu. Les ventes de Berrytrade sont en constante augmentation, ce qui peut être attribué à nos efforts pour maintenir des prix raisonnables ainsi qu'à l'introduction de nouvelles étiquettes de notre propre conception, qui donnent à chaque emballage une ambiance estivale particulière. »



Alors que la plupart des négociants en myrtilles s'arrêtent à la fin de la saison d'exportation, pendant la saison morte, Berrytrade importe des myrtilles pour le marché local, explique Stefaniak-Syguła : « Nous sommes un fournisseur actif de plusieurs chaînes de supermarchés polonaises pendant la saison dite d'outre-mer, qui se situe entre octobre et juin dans le cas de la Pologne. Mais pendant les mois d'été entre juin et septembre, nous passons à agir presque exclusivement comme exportateurs de myrtilles vers des pays comme l'Allemagne, l'Autriche, les Pays-Bas, le Danemark, la Suisse, la République tchèque et la Slovaquie. Le plus grand changement pour nous en 2022 a probablement été de commencer les exportations de camions complets de myrtilles avec des fruits serbes puis roumains. De cette façon, Berrytrade a étendu sa saison d'exportation et est devenu un partenaire important pour d'énormes acteurs d'Europe occidentale, car nous sommes en mesure de fournir des arrivages par camions complets de myrtilles de qualité constante jusqu'à quatre mois dans l'année. »

Bien que les supermarchés polonais n'offrent pas de grands prix, les volumes qu'ils doivent acheter pour les consommateurs polonais sont énormes, et en tant que tel, le marché local reste une activité importante pour Berrytrade, déclare Stefaniak-Syguła : « Malgré l'augmentation des prix des transports, de l'électricité, de la main-d'œuvre, des engrais, des emballages et de tout le reste, les prix des baies semblent subir une forte pression. Cela s'explique par le fait que chaque chaîne de supermarchés se livre une concurrence acharnée. Ce n'est pas la meilleure situation pour les producteurs et les négociants de baies. Bien que le marché polonais paie des prix plus bas que les marchés d'Europe de l'Ouest ou du Nord, le pouvoir d'achat de près de 40 millions d'habitants ne peut être ignoré par les grands producteurs de baies de diverses régions du monde. Entre-temps, nous nous efforçons de pénétrer d'autres marchés proches de la Pologne, comme les États baltes, car notre emplacement est parfait pour des livraisons efficaces dans ces pays. Notre installation est située juste sur la route reliant l'Europe occidentale aux États baltes, mais nous sommes deux jours de voyage plus près. »

Grâce à un financement de l'UE, Berrytrade est en mesure de moderniser sa ligne de tri, mais Stefaniak-Syguła estime qu'il vaut mieux procéder à ces mises à niveau par petites étapes, compte tenu de la situation financière dans le monde. « Malgré les incertitudes mentionnées, nous faisons constamment des investissements de différentes sortes. Nous essayons d'être assez prudents, pour être sûrs de pouvoir financer ces investissements, mais d'un autre côté, nous devons être à la pointe des innovations pour rester compétitifs. Cette année, nous avons commencé à acheter de nouveaux véhicules pour notre flotte, qui, comme toujours, sont décorés avec le design graphique de Berrytrade pour renforcer la notoriété de notre marque auprès des clients. En outre, nous avons sollicité des fonds européens pour l'achat d'une nouvelle machine de remplissage au poids pour notre ligne de conditionnement de myrtilles. Avant l'apparition de la crise économique, nous envisagions de faire une demande pour l'ensemble de la ligne, mais dans la situation actuelle, il est plus logique de procéder à de tels remplacements étape par étape. »

« Nous investissons également dans notre personnel. Nos employés, qui sont majoritairement ukrainiens, suivent régulièrement des cours de polonais et d'anglais. Nous formons également des collègues choisis pour devenir des conducteurs de camions. Garder le même groupe de personnes motivées et talentueuses dans notre activité tout au long de l'année est crucial pour notre réussite. Chaque mois et chaque kilogramme de baies triées et emballées dans nos installations font croître notre compétence collective dans le secteur des baies. C'est notre énorme avantage concurrentiel par rapport aux entreprises qui ne fonctionnent que quelques mois par an », conclut Stefaniak-Syguła.

Pour plus d'informations : 
Sandra Stefaniak-Syguła
Berrytrade
Tél. : +48 692 640 720
sandra@berry-trade.com   
www.berry-trade.com   


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)