José Antonio García, directeur d'Ailimpo : « Nous ne comprenons pas la pression exercée par certaines chaînes pour faire des promotions »

« La baisse de la récolte de citrons contribue à l'équilibre entre l'offre et la demande »

Le marché européen du citron reste stable et ferme. La saison espagnole a commencé avec une récolte plus tardive que d'habitude et avec des estimations de récolte inférieures à celles de la saison précédente. Selon le directeur de l'Association Interprofessionnelle du Citron et du Pomelos (Ailimpo), José Antonio García, « permet d'avoir un équilibre entre l'offre et la demande et une situation calme et relativement ordonnée dans la commercialisation », malgré une diminution des exportations. 

Les prix sont stables, entre 0,35 et 0,40 € par kilo sur l'arbre, soit un peu plus que lors des saisons précédentes. Mais les volumes de citrons Fino exportés depuis le début de la saison sont inférieurs de 7 à 8 % à ceux de la saison 2021-22 et se situent à des niveaux inférieurs à la moyenne des quatre dernières années. Ce qui signifie qu'une partie de la baisse initiale de la récolte a été absorbée par la baisse de la récolte et des exportations.

La saison du citron démarre en Espagne avec une baisse de 23 % de la production prévue.

Comme c'est toujours le cas, le mois de janvier connaît une demande « faible » après les excès de Noël. Toutefois, nous sommes convaincus que la consommation commencera à se redresser à partir de février. Il est vrai qu'il y a une certaine pression de la part de certaines chaînes de supermarchés qui proposent des promotions comme stratégie pour augmenter les ventes », déclare José Antonio García. « Honnêtement, je ne pense pas que ces soi-disant promotions aient un sens si l'on considère que la baisse de l'offre disponible cette saison maintient une situation d'équilibre entre l'offre et la demande. » 

Selon le directeur d'Ailimpo, « la concurrence turque a été très faible jusqu'à Noël en raison de la forte baisse de leur récolte d'Interdonato suite aux gelées. Néanmoins, depuis le début du mois de janvier, leurs exportations de la variété Lamas sont devenues plus actives, avec de bons volumes entraînant une pression accrue sur les marchés d'Europe de l'Est. » 

Cette année, la récolte espagnole de citrons connaît une pénurie de gros calibres, ce qui est généralisé à toute la famille des agrumes. Le citron est, avec le pomelos, l'agrume qui a le plus progressé en termes de surface en 2022 par rapport à l'année précédente. « Peut-être que cette augmentation commence maintenant à ralentir, car il n'est pas conseillé de maintenir cette tendance, compte tenu du fait qu'avec la surface disponible, il existe déjà un potentiel de production important, ainsi que de l'incertitude créée par la disponibilité de l'eau pour les prochaines années en raison des propositions du gouvernement de réduire les flux d'eau du transfert Tage-Segura », souligne José Antonio García.

Au printemps, la récolte du citron Verna commencera et devrait être similaire à celle de la saison dernière en termes de volume. « Nous sommes en train de réviser l'estimation de la récolte, que nous prévoyons de mettre à jour et de publier à la fin du mois de janvier. La baisse de la production pourrait être un peu plus prononcée que celle annoncée précédemment. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)