Les effets de la pénurie d'agrumes se font sentir chez l'exportateur israélien

« Le marché des agrumes restera fort tout au long du mois de février »

Bien que la production d'agrumes israélienne soit inférieure à celle d'il y a quelques années, les exportateurs s'en donnent à cœur joie pour le moment, déclare Betsalel Ohana, responsable des exportations de Planet Israel : « Nous ressentons actuellement les effets de la pénurie d'agrumes. La demande est très forte en ce moment, en fait la demande est si forte que nous ne sommes pas en mesure de fournir toutes les quantités demandées. Cela s'explique probablement par le fait que la pénurie d'agrumes est un phénomène mondial. Plusieurs pays producteurs sont confrontés à divers problèmes, tels que des tempêtes et des sécheresses. Comme on peut s'y attendre en période de pénurie, les prix des agrumes ont augmenté, d'environ vingt à trente centimes par kilogramme. »



En raison de ces pénuries, Ohana s'attend à ce que la demande reste à un niveau élevé pendant au moins quelques mois. « Pour nous, chez Plane Israel, nous exportons actuellement une grande partie de nos volumes vers l'Amérique du Nord et le Canada. Pour les marchés européens, nous nous concentrons principalement sur la France et les Pays-Bas. Compte tenu des pénuries mondiales, nous prévoyons que le marché restera fort tout au long du mois de février également. Et même pendant une saison normale, les marchés sont toujours forts. Nous nous attendons donc à passer de très bons moments dans les semaines à venir, car la demande ne diminuera probablement pas », conclut-il.



Pour plus d'informations : 
Betsalel Ohana
Planet Israel
Tél. : +972 54 738 34 36
israel@planetfareast.com      
www.planetisrael.farm  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)