Malte Wegener de Gustav Wegener u. Sohn GmbH u. Co. KG :

« Suite à la baisse des volumes d'importation, les poires d'outre-mer sont très recherchées cette année »

Chez Gustav Wegener u. Sohn GmbH u. Co. KG, au cœur de l'Alte Land, la saison de commercialisation des poires importées bat son plein. « Nous avons déjà terminé la saison des Williams Bon Chrétien et des poires rouges précoces. Actuellement, nous commercialisons principalement des Abate Fetel et des Trout d'Afrique du Sud, ainsi que des Chile et des Packham's d'Afrique du Sud », explique Malte Wegener, acheteur et marchand au sein de l'entreprise.

En ce qui concerne les poires rouges, la demande est particulièrement forte cette année, alors que la quantité disponible est relativement faible. « Cela s'explique notamment par le fait qu'une partie de la production a été vendue en Afrique du Sud. Par ailleurs, le marché chinois se montre très réceptif aux poires rouges d'Afrique du Sud cette année, ce qui explique la diminution du volume expédié vers l'Europe. L'Europe ne peut tout simplement pas rivaliser avec les prix payés sur le marché chinois », poursuit Malte Wegener.


Malte Wegener au centre de tri

« De plus, la guerre en Ukraine, l'inflation et les restrictions d'achat qui en découlent ont entraîné une chute des volumes de fruits à pépins à l'étranger. Contrairement aux légumes, les pommes et les poires ne font pas partie de nos besoins quotidiens », explique Malte Wegener. « Un autre facteur a joué un rôle : de nombreuses marchandises étrangères destinées au marché russe ont été déchargées à Rotterdam. Ces excédents ont affecté le marché en conséquence. Cela a conduit le secteur de la distribution alimentaire à être particulièrement prudent cette année. Elle a ajusté ses volumes d'achat pour 2022 en vue des programmes. En conséquence, nous assistons aujourd'hui à une situation de commercialisation stable et régulière, les fruits à pépins d'outre-mer étant extrêmement recherchés, en particulier sur le marché spot. »

Début tardif des importations de Pink Lady
Les premières poires rouges précoces ont été chargées au cours de la semaine 8, suivies par les Abate Fetel au cours de la semaine 12. « Le début de la saison a été presque identique à celui de l'année dernière avec des poires d'outre-mer qui peuvent généralement être proposées jusqu'à la fin du mois d'août », déclare Wegener, présentant l'évolution de la saison. Parallèlement, la commercialisation des pommes d'outre-mer est également en train de s'accélérer. Alors que la saison des pommes Gala allemandes touche à sa fin, les premiers lots sud-africains viennent d'arriver, bientôt suivis par les importations néo-zélandaises. « La Braeburn allemande sera épuisée d'ici les semaines 20 et 21, après quoi nous pourrons commencer à utiliser les importations sud-africaines et néo-zélandaises. Le Chili ne constitue désormais pour nous qu'un complément, en particulier la Pink Lady et la Granny Smith. »

En raison de l'abondance des stocks en Europe, la campagne d'importation de Pink Lady en provenance d'outre-mer ne devrait pas commencer avant fin juin-début juillet, selon Wegener. « Nous comptons surtout sur la Nouvelle-Zélande pour cette variété, du fait de son excellente qualité. D'après les premières informations, les inondations du mois de mars ont entraîné des pertes allant jusqu'à 25 % dans certaines régions. Nous verrons au cours de la saison si, et à quel point, les inondations auront affecté la qualité de la marchandise. »

Variétés Wellant et Junami : les pommes de demain ?
Avec les variétés Wellant et Junami, l'entreprise Wegener propose aujourd'hui deux variétés de pommes prometteuses issues de la zone de production locale. « Dans le cas des Junami, nous agissons en tant que distributeur exclusif sur le marché allemand, en collaboration avec Faby Frucht. Nous avons déjà vendu entre 60 et 65 % du volume. La variété Wellant est de plus en plus appréciée par les consommateurs, c'est pourquoi le volume de culture dans l'Alte Land a été considérablement augmenté. Nous constatons également que la variété est de plus en plus acceptée en dehors de la Basse-Saxe, ce qui n'est pas évident dans le contexte actuel de concurrence acharnée et de multitude de variétés. À l'heure actuelle, nous avons vendu environ la moitié de notre récolte, ce qui veut dire que nous devrions accélérer un peu la commercialisation. Malheureusement, l'inflation se fait sentir au niveau des pommes de club cette année », conclut Wegener.

Pour plus d'informations :
Malte Wegener
Gustav Wegener u. Sohn GmbH u. Co. KG
Buxtehuder Straße 50 - 52
21635 Jork
Tél. : +49 4162 9145-0
Fax : +49 4162 9145-45
info@wegener-frucht.de
www.wegener-frucht.de

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.