Sous-ensemble de caractères spéciaux plus

Annonces

Maxime Gil, Vergers Cancel – 4500 m² de surface supplémentaire et une augmentation de près de 6 000 tonnes de produit dès cette année

« L’agrandissement de notre outil de production accompagne notre ambition de développement »

C’est un double évènement que Vergers Cancel va fêter ce vendredi 23 juin. Le vingtième anniversaire de commerce de l’entreprise et l’inauguration de l’extension de son outil de production. Deux occasions de réunir partenaires et clients pour un moment de partage et de convivialité, notions profondément ancrées dans l’ADN de l’entreprise familiale. 550 convives sont alors attendus. Au programme, visite de vergers, présentation de la nouvelle station, échanges entre producteurs et clients - grande distribution comme grossistes - et soirée festive pour célébrer comme il se doit ce nouveau tournant pour l’entreprise.


Alexandre Cancel - Président de Vergers Cancel -, Jean-Pierre Cancel - Chargé des relations avec les producteurs-, et Maxime Gil - Directeur Général de l'entreprise - Crédit photo Verger Cancel

Vergers Cancel : une affaire de famille depuis 4 générations
L’aventure agricole démarre en 1900, à Miramont-de-Quercy dans le Tarn-et-Garonne, sur les coteaux moissagais, où est fondée l’exploitation fruitière à l’origine des Vergers Cancel. On y cultive alors principalement le Chasselas de Moissac, un raisin délicat produit dans le Bas-Quercy depuis le Moyen Âge. En 1950, René Cancel reprend l’exploitation de son beau-père Irénée. Il va se concentrer sur le Chasselas et moderniser l’exploitation avec des méthodes de longue conservation. Jean-Pierre Cancel, fils aîné de René, prend le relais en 1970. Autodidacte, il développe les vergers et de nouvelles cultures fruitières, celles de la prune et de la cerise.

L’année 2001 marque un tournant pour l’entreprise familiale. En signant un premier contrat avec un poids lourd de la grande distribution, Jean-Pierre Cancel s’engage dans la commercialisation directe de la production. 5 ans plus tard, le kiwi – quatrième production emblématique de l’entreprise – entre dans la gamme, pour prendre en 2021 une position majeure via un rapprochement avec le Groupe Rouquette, qui porte à 16 000 tonnes sa capacité de commercialisation sur ce fruit.

Pour accompagner ce développement, une nouvelle station de conditionnement de 7 500 m² est inaugurée en 2018, à Castelsarrasin : 2 500 m2 de frigos nouvelle génération, calibreuse à tri optique... L’outil de production est au rendez-vous des ambitions. Il sera étendu dès l’année suivante pour soutenir la croissance.

Aujourd’hui, la 4ème génération est en place. Alexandre Cancel, fils de Jean-Pierre Cancel, qui a intégré l’entreprise en 2002, préside à sa destinée depuis 2021. Sabrina Cancel, sa sœur, rejoint à son tour l’aventure familiale en 2009, au poste de Directrice administrative et financière. Jean-Pierre Cancel se consacre désormais aux relations avec les producteurs. « En tant que représentant de la 4ème génération du fondateur, je suis particulièrement fier que cette aventure entrepreneuriale, initiée en 1900, se perpétue. Grâce à nos partenaires, producteurs, nous avons accompli un sacré chemin ! Je suis persuadé que notre modèle basé sur le collectif nous permet d’évoluer et d’innover. » déclare Alexandre Cancel, Président de Vergers Cancel.

Un nouvel outil de production pour accompagner le développement des vergers
En cette année 2023, Vergers Cancel poursuit donc sa croissance via l’agrandissement de sa station fruitière de 4500 m2, qui vient s’ajouter à une structure déjà existante de 8500 m2. Un investissement qui répond à plusieurs objectifs : « Cela fait quelques années déjà que nous avons engagé une dynamique assez forte de renouvellement des vergers en prune, kiwi, raisin de table, nouvelles variétés comme traditionnelles », précise Maxime Gil, directeur général de l’entreprise. « Ces jeunes vergers vont commencer à rentrer en production dès cette année, ce qui va occasionner 5000 à 6000 tonnes de produits additionnels. Cette augmentation de volume nécessite un outil adapté pour nous permettre de maintenir un haut niveau de réactivité et de qualité au niveau de l’emballage de nos produits, deux valeurs qui font notre force. En parallèle de ces plantations, nous avons donc dû faire évoluer notre outil de conditionnement. Au-delà de l’aspect production, nous passons à la barquette carton qui nécessite plus de place de stockage étant plus volumineuse que la plastique, mais aussi plus de matériel pour garder la même cadence de conditionnement et le même rendement. Passer plus de volume tout en conservant cette réactivité qui nous caractérise, passait nécessairement par l’évolution de notre outil de production ».

Un objectif de 30 000 tonnes de produits conditionnés et commercialisés à horizon 2025
Ainsi, cette nouvelle zone de conditionnement qui a mobilisé près de 7,5 millions d’euros d’investissements, est constituée de 600 m2 de chambres froides, soit 1 200 tonnes de capacité de stockage supplémentaire, 3 500 m2 de surface de conditionnement et 400 m2 dédiés au stockage d’emballages cartons. Cette nouvelle zone de conditionnement accueille une calibreuse de prunes et kiwis d’une capacité de 10 tonnes par heure, et 3 barquetteuses. La toiture et le sol sont équipés de panneaux photovoltaïques d’une puissance de 350 kW. Ils produiront 30 % des besoins énergétiques de la société. Pour approcher une autonomie énergétique, d’autres aménagements sont d’ores et déjà prévus dans les années à venir. Si en 2023, Vergers Cancel va conditionner et commercialiser 28 000 tonnes de fruits à destination de la grande distribution et des grossistes spécialisés français et européens, à horizon 2025, la société familiale vise plus de 30 000 tonnes.

Un développement commercial à l’export dès 2023 et de nombreux projets ambitieux
Si l’heure dans un premier temps est évidemment à la consolidation de l’existant, Vergers Cancel ne se ferme aucune porte quant à de futurs développements : « Nous allons prendre nos marques avec ce nouvel outil et continuer ce travail de dynamisation que nous avons engagé depuis quelques années sur les nouvelles plantations. Cela va nous permettre de renforcer notre image de spécialiste et de référence sur ces quatre produits que nous avons vraiment à cœur de développer. Nous avons donc de nombreux projets ambitieux sur le terrain comme le développement d’une nouvelle variété de kiwi ou encore la mise en place de nouvelles techniques de culture sous serre, toujours avec l’objectif de garantir aux producteurs une rémunération régulière. Côté commerce, nous ambitionnons également de développer notre export dès cette année. Mais en parallèle, nous restons à l’écoute du marché sur des opportunités possibles de croissance externe et de développement à l’étranger. Notre souhait est de continuer la dynamique que nous avons engagée sur les 20 premières années de commercialisation, avec une équipe forte, soudée, expérimentée, qui a su relever les défis qui se sont imposés à elle ces dernières années et qui continue de s’étoffer aujourd’hui ».

Pour plus d’informations :
Maxime Gil
Vergers Cancel
1 rue de l'Occitanie, ZI de Barrès 3
82100 Castelsarrasin
Tél. : +33 (0)5 63 04 82 13
vergers-cancel.fr


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.