Sous-ensemble de caractères spéciaux plus

Annonces

L'Andalousie devrait produire 1,86 million de tonnes d'agrumes au cours de la campagne 2023-2024

La production d'agrumes diminuera de 20 % à Cordoue et à Séville

La Ministre Andalouse de l'Agriculture, de la Pêche, de l'Eau et du Développement Rural, Carmen Crespo, a présenté à Almería les données du jaugeage des agrumes pour la campagne 2023-2024, préparées par le gouvernement andalou. Cette présentation a eu lieu dans le cadre de la Mesa de los Cítricos de Andalucía.

« Cette année, l'Andalousie produira 32 % des agrumes de toute l'Espagne et 44,6 % des oranges », a déclaré Carmen Crespo. Plus précisément, l'estimation suggère que l'Andalousie produira environ 1,86 million de tonnes au cours de la saison 2023-2024. Ainsi, comme l'a fait remarquer la ministre régionale, « la saison sera similaire à la précédente, sauf dans des provinces comme Séville et Cordoue, où l'on a enregistré une baisse de la production. » Le ministre régional a précisé qu'une « légère baisse » de 1,7 % est attendue au niveau régional et de 20 % dans les provinces de Cordoue et de Séville « en raison de l'impact de la sécheresse structurelle. »

Malgré cela, Séville reste le principal producteur avec environ 637 770 tonnes d'agrumes prévues pour cette saison, suivie par Huelva, où 613 520 tonnes devraient être récoltées. Ensemble, ces deux provinces représentent 67 % de la production totale de l'Andalousie. En troisième position se trouve Almería, avec une prévision de 25 % du total andalou (216 330 tonnes).

Crespo a rappelé que les prix « ont été maintenus la saison dernière » et a exprimé l'espoir qu'en 2023-2024 « il y aura une situation similaire. C'est ce dont nous avons besoin en ce moment, qu'en plus d'avoir une production similaire, les prix soient maintenus », a-t-il fait remarquer.

Santé des plantes
« Parmi d'autres questions, nous suivons de près le HLB », a indiqué Crespo en référence au travail réalisé par le gouvernement régional pour éviter que les agrumes andalous ne soient affectés par des maladies qui pourraient réduire la production. La ministre a souligné que le gouvernement régional s'efforce d'éviter que des maladies qui ne sont pas encore présentes dans la région « n'entrent par notre frontière. »

Agrumes en provenance de pays tiers
Au niveau communautaire, le responsable de l'agriculture a regretté qu'un processus soit en cours pour approuver « une réduction des tarifs dans les accords commerciaux avec les pays tiers. Face à cette situation, l'Andalousie a demandé au gouvernement central de solliciter des données auprès de l'Union européenne afin de connaître la quantité d'orange sud-africaine importée par l'Union européenne et de savoir ainsi si elle respecte réellement les quotas et les droits de douane actuellement établis. »

En ce qui concerne l'Égypte, dont la saison coïncide également avec celle de l'Espagne et qui a connu un boom ces derniers temps, Mme. Crespo a affirmé que « nous devons prêter une attention particulière, et nous l'avons demandé au ministère, afin de garantir qu'aucune tonne à laquelle cette taxe devrait être appliquée ne reste sans droits de douane. C'est fondamental pour le respect de nos agrumiculteurs, qui souhaitent que les quantités soumises aux droits de douane soient contrôlées et que les nouveaux accords avec les pays tiers donnent la priorité aux productions qui ne coïncident pas avec les campagnes européennes et intègrent des clauses miroirs », a-t-il fait remarquer.

Capacité par provinces et variétés
L'Andalousie est la deuxième communauté autonome en termes de production d'agrumes en Espagne et compte environ 89 700 hectares de cette culture. Par province, l'estimation préparée par le ministère régional de l'agriculture prévoit qu'à Almería, plus de 216 330 tonnes d'agrumes seront récoltées au cours de la saison 2023-2024. À Cadix, environ 64 550 tonnes ; à Cordoue, 187 700 tonnes ; à Grenade, 5 620 tonnes ; à Huelva, 613 520 tonnes ; à Malaga, 134 070 tonnes ; et à Séville, 637 770 tonnes.

En ce qui concerne la production des différentes espèces, les oranges douces se distinguent particulièrement, puisqu'elles représentent 63 % de la production (1 177 950 tonnes). Cette culture est suivie par les mandarines, qui représentent près de 29 % (environ 535 800 tonnes). Les citrons, quant à eux, représentent 6 % de la production totale, soit environ 110 960 tonnes. Outre ces fruits, les chiffres de la Junta comprennent également des données sur la production de pomelos (26 164 tonnes) et d'autres agrumes (3 484 tonnes).

En termes de superficie, les quelque 89 700 hectares d'agrumes en Andalousie pour la saison 2023-2024 comprennent une superficie de 60 800 hectares consacrée à l'orange douce à laquelle s'ajoutent quelque 20 240 hectares de mandarine. La superficie de production de citron est d'environ 7 075 hectares et celle des autres agrumes s'élève à 1 565 hectares.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.