Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Aart Blom, de Fruitpartners Blom :

« Les prix diffèrent à peine entre la classe I et II »

Sur le marché des fruits à pépins, les prix sont à un bon niveau. « En particulier, le marché fort pour les poires de classe II saute aux yeux, car leur prix ne diffère guère de celui des classe I. C'est vraiment incroyable », déclare Aart Blom de FruitPartners Blom à Deil. « Pour les pommes, nous voyons une séparation beaucoup plus nette. Les pommes de classe II se retrouvent rapidement dans les éplucheuses ou autres machines de l'industrie de la transformation, mais pour les poires, les poires de classe II se positionnent en fait comme une bonne base sur le marché. »

Il y a quelques années, FruitPartners Blom était encore très axé sur la vente de pommes sur le marché intérieur, mais ces dernières années, il se concentre de plus en plus déplacé sur les poires. « Et toutes les poires sont vendues à tous les clients. Les exportations vers l'Allemagne se portent très bien, mais des pays comme l'Italie, la France et l'Espagne sont également très actifs. Il y a des expéditions partout », constate le négociant en fruits à pépins.

« Les prix des poires se situent tous entre 80 centimes et 1 €. Je ne m'attends pas non plus à une baisse immédiate du marché, mais en tant que secteur, devons être attentifs à ce que les producteurs ne ferment pas leurs cellules dans l'attente et l'espoir de prix encore plus élevés. Nous devons nous assurer de continuer à fournir », déclare Blom. « La vente de pommes se déroule également bien, mais purement sur le marché domestique. Le marché pour les classiques comme l'Elstar et le Jonagold est également porteur. Et bien que de nombreuses parties se concentrent sur les variétés club, nous ne devons pas oublier que ces classiques constituent toujours la plus grande part. »

« Qualitativement, nous constatons que les pommes ont eu du mal pendant les semaines chaudes, mais pour l'instant, il y a encore suffisamment de bons fruits disponibles. Personnellement, je m'attends à ce que le prix des pommes puisse encore augmenter un peu, bien que je m'attende à ce qu'avec ces prix, davantage de pommes d'importation soient envoyées dans notre direction au printemps. Mais pour le moment, il n'y a pas tellement d'alternatives."

Pour plus d'informations :
Fruit Partners Blom
Tél. : +31 345651311
aart@fruitpartnersblom.nl
www.fruitpartnersblom.nl

Date de publication: