Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Lucien de Wit, de LuBaFresh :

« Les clients se disputent les premières fraises égyptiennes »

Chez LuBa Fresh à Venlo, les premières fraises égyptiennes sont arrivées ce matin. « Elles ont à peine touché le sol. Les clients se battaient pour les premières fraises et j'ai même dû en décevoir certains, mais heureusement, nous recevrons une nouvelle livraison demain », explique Lucien de Wit.

« Ce qui joue un rôle, c'est que l'offre de fraises hollandaises est très limitée, et la demande est tout simplement très forte. Traditionnellement, de nombreuses fraises égyptiennes trouvent leur place sur les marchés de Noël allemands, où elles sont notamment trempées dans le chocolat. Ces variétés compactes comme la Fortuna et la Sensation conviennent bien à cela. L'Allemagne est clairement en forte demande. »

« Le niveau de prix actuel de 9 à 9,50 € est assez élevé pour les normes égyptiennes, mais n'oublions pas que les coûts en Égypte ont également considérablement augmenté. Je n'ai pas non plus d'indications selon lesquelles le marché s'effondrera. Les informations indiquent que la récolte est à un niveau similaire à celui des autres années. Cependant, la récolte de cette année est un peu en retard. Nous prévoyons un volume similaire aux années précédentes et nous continuons jusqu'au 1er janvier », déclare de Wit.

Selon l'importateur, le plus grand défi est d'obtenir suffisamment de place dans l'avion-cargo. « Les autres années, nous avons déjà fait venir des fraises par bateau, mais cela ne nous a pas apporté suffisamment d'avantages. Nous recevons des envois trois à quatre fois par semaine sur plusieurs aéroports. Ainsi, nous assurons une chaîne courte. Les fraises récoltées ce week-end sont arrivées cette nuit et sont déjà en route vers le client. »

Pour plus d'informations :
Luciën de Wit
LuBa Fresh
Tél : + 31 77777 7715 / + 31 6 41273443
L.deWit@LuBaFresh.com
www.LuBaFresh.com

Date de publication: