Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber

Bonne demande du Moyen-Orient pour les pommes grecques Granny Smith

La récolte des pommes grecques est presque terminée. Selon Matoula Katsika, directrice des exportations et des ventes de l'exportateur de fruits grec A.C. Kissavos, les volumes disponibles cette saison sont moins importants : « Nous avons atteint la fin de la saison de récolte des pommes de cette année. D'après les quantités qui sont arrivées à notre coopérative, Kissavos, nous pouvons dire que les quantités de cette année sont inférieures de 30 à 40 %. Cela est dû à des complications météorologiques et à certaines maladies parasitaires. On peut donc parler d'une grande perte dans la dynamique des quantités. D'autre part, les pommes ont une bonne qualité et de bonnes caractéristiques, telles que le goût, l'arôme et une très bonne coloration. Mais les quantités de cette année ne sont pas suffisantes pour répondre à la demande croissante. »

Katsika affirme que la demande pour les pommes grecques a été assez bonne, en particulier de la part du Moyen-Orient. « Depuis le début de la récolte, la demande de pommes Granny Smith est importante et croissante, surtout dans les pays du Moyen-Orient, mais aussi en Europe. La région d'Agia est réputée pour l'excellente qualité de ses pommes vertes. En particulier, les pays de l'Est montrent un plus grand intérêt en termes de quantités de pommes, ce qui est une bonne occasion pour nous de renforcer nos capacités d'exportation. Les prix sur les marchés sont relativement élevés, mais dans des limites raisonnables, ce qui nous permet de maintenir un équilibre entre l'entreprise et le consommateur. »

Bien que Katsika reconnaisse que l'Amérique du Sud est un marché potentiel pour les pommes, l'entreprise n'a pas encore été en mesure d'y exporter : « Les marchés d'Amérique latine présentent d'excellentes opportunités d'exportation pour nous, en particulier dans les secteurs de l'alimentation et des fruits. Cependant, nous n'avons tout simplement pas eu l'occasion de coopérer avec ces pays jusqu'à présent. Peut-être qu'à l'avenir, des voies de coopération s'ouvriront. Notre objectif est de continuer à fournir d'excellents produits à nos clients, sans relâche, comme nous le faisons toujours jusqu'à la fin de la saison », conclut-elle.

Pour plus d'informations :
Matoula Katsika
A.C Kissavos
Tél. : (+30) 24940 22261
kissavosagiassales@gmail.com
https://kissavosgroup.gr

Date de publication: