Suite à un bon début de saison pour les pommes polonaises, les exportations semblent actuellement s'être calmées récemment, selon Jakub Krawczyk, responsable export chez le exportateur polonais de pommes Appolonia : « Le commerce a ralenti un peu au cours des deux dernières semaines. Les commandes en provenance d'Europe ne sont pas trop importantes pour le moment, nous constatons que certains marchés offrent des prix plus bas que les nôtres, et que les clients choisissent leurs produits à la place. Il y a encore de la disponibilité pour les pommes locales dans de nombreux pays de l'UE. Pour les variétés d'exportation les plus populaires, comme la Gala Royal et la Schnico Red, la Golden Delicious et la Red Jonaprince, la disponibilité sera stable jusqu'à la fin de cette année, il n'y aura pas de problème pour obtenir ces pommes. En revanche, c'est plus difficile de se procurer des pommes Ligol, une variété très populaire en Pologne. »

Comme les prix des pommes destinées à l'industrie en Pologne sont toujours à un niveau élevé, Krawczyk ne s'attend pas à ce que les prix à l'exportation baissent de sitôt. « Les prix sont toujours élevés pour les clients, mais corrects pour les producteurs. Nous avons dû ajuster nos prix pour certaines variétés, car les prix des pommes ont augmenté. Comme les pommes d'industrie sont encore relativement chères, nous ne pensons pas que le prix baissera. Sur certains marchés, les clients ne peuvent pas supporter le prix actuel, nous attendons donc le bon moment pour commencer à exporter vers eux. »

L'Inde s'est révélée être un marché très fort pour les exportateurs européens de pommes, car leur récolte locale était plus faible. Krawczyk déclare que le pays a maintenant importé de gros volumes à un point tel que le marché est inondé : « L'Inde a beaucoup chargé en provenance de Pologne au cours des premières semaines de la saison, mais maintenant cela a ralenti. Ce que disent nos clients, c'est que beaucoup d'importateurs indiens ont commandé des pommes de nombreux pays, comme la Turquie, et qu'il y a actuellement trop de pommes sur le marché. Ils doivent d'abord vendre leurs stocks pour faire place aux nouvelles importations de pommes. De plus, le prix en Inde a baissé à cause de ces gros volumes importés qu'ils ont en ce moment, donc beaucoup de nos clients ont dit qu'ils devaient faire une pause de deux ou trois semaines avec les commandes. Les entreprises de logistique nous confirment les mêmes informations, à savoir une demande un peu faible de conteneurs pour le moment. Nous espérons que la situation changera au début de décembre et que nous pourrons recommencer à faire des programmes avec des conteneurs pour cette région. »

Un autre marché intéressant est l'Amérique du Sud, bien que Krawczyk estime que le potentiel est plus grand que ce qui est actuellement réalisé, car il n'y a pas de protocoles en place. « Les clients d'Amérique du Sud ont fait des programmes avec nous et nous chargeons chaque semaine, surtout de la Gala Royal. En ce moment, la situation est stable. Nous prévoyons que jusqu'à la fin de décembre, nous vendrons là-bas régulièrement. Nous voulons encore développer la région de l'Amérique du Sud et continuer nos efforts pour commencer une coopération avec des entreprises dans de nouveaux pays là-bas. Il y a encore des pays qui ne peuvent pas acheter directement de la Pologne, car il n'y a pas de protocoles d'exportation signés entre nos pays. Nous cherchons des partenaires qui seraient intéressés par l'achat de nos pommes là-bas. S'ils aiment les pommes venues d'autres pays d'Europe, ils devraient aussi apprécier les nôtres. »

« Il est toujours préférable à mon avis de charger des pommes au début de la saison vers des pays lointains, car à ce moment-là, le risque de problèmes de qualité est minimal. C'est aussi pourquoi nous aimerions charger autant de conteneurs que possible jusqu'à la fin de décembre. Nous ne savons pas si le niveau actuel de la demande va se maintenir, mais nous espérons que la petite pause dans les ventes prendra fin bientôt », conclut Krawczyk.

Pour plus d'informations :
Jakub Krawczyk
Appolonia
Tél. : +48 785 342 930
jakub.krawczyk@appolonia.pl
www.appolonia.pl