Avec environ 430 exposants venus de 12 pays et de nombreux visiteurs du monde entier, les organisateurs du double salon expoSE/expoDirekt peuvent se féliciter de ces deux journées réussies à Karlsruhe. Bien que la volonté d'innover et d'investir dans l'industrie de l'asperge et de la fraise continue de diminuer en raison de l'inflation, de l'augmentation des coûts et d'autres défis, la 27e édition d'expoSE et la 12e édition d'expoDirekt ont une fois de plus attiré de nombreux visiteurs professionnels du monde entier. Les visiteurs sont venus non seulement des pays voisins et d'Europe du Sud, mais aussi de Scandinavie, d'Europe de l'Est et des États baltes, ainsi que de pays tels que le Kazakhstan, le Canada et le Pérou.

Cliquez ici pour accéder directement à la galerie photos

En raison des nombreuses crises de ces dernières années, le secteur des asperges et des fruits rouges a clairement connu des années difficiles. Cela se reflète également dans la volonté d'investissement des producteurs. Les exposants ont presque tous confirmé la diminution des investissements par rapport à il y a quelques années. Cela signifie que les fournisseurs du secteur doivent également s'adapter à la situation et proposer des solutions plus rentables, qu'il s'agisse de machines, d'emballages ou d'autres accessoires.

Automatisation et emballage
Avec l'augmentation du salaire minimum, les conséquences du changement climatique et divers autres défis tels que l'augmentation prochaine des péages, 2024 devrait être une nouvelle année intéressante. « Tout le monde a peur de la saison à venir », a déclaré un exposant pour résumer la situation. Néanmoins, le secteur semble prêt à relever les challenges. De nombreuses évolutions sont en cours, en particulier dans le domaine de l'automatisation de la récolte et des travaux des champs. L'objectif est de gérer les coûts élevés de la main-d'œuvre tout en garantissant des rendements nets et une qualité élevés.

Dans le domaine de l'emballage, les choses ne restent pas figées non plus. Au contraire, de nouveaux concepts d'emballage, tant en plastique qu'en papier/carton, en cellulose ou en coton, sont lancés sur le marché, quoique dans une moindre mesure qu'il y a quelques années. Le fait que le secteur européen de la vente au détail de produits alimentaires évite de plus en plus le plastique, joue un rôle clé à cet égard. Néanmoins, les emballages en plastique ou hybrides sont toujours demandés pour des raisons de coût ou d'hygiène.

Simon Schumacher, porte-parole du conseil d'administration de la VSSE et organisateur principal du double salon, au stand de la VSSE dans le hall 1

Sélection variétale
La sélection variétale est également au centre des préoccupations du double salon. De nombreux producteurs et propagateurs de plantes ont profité de l'occasion pour présenter de nouvelles variétés d'asperges et de fraises. Limgroup a lancé sa nouvelle variété d'asperges, Mosalim, le premier jour du salon (Cf. : FreshPlaza.de). Bejo dispose désormais d'une variété prometteuse pour l'arrière-saison avec sa nouvelle variété Sirius. Enza, quant à elle, se concentre davantage sur le segment précoce avec sa variété Daleza. Dans le secteur des fraises, la nouvelle variété Ravellia de Fresh Forward donne déjà de bons résultats.

Cliquez ici pour accéder directement à la galerie photo

Pour plus d'informations :
https://www.expo-se.de/