La récolte d'ananas en République dominicaine a été retardée par ce qui a été décrit comme « l'événement pluviométrique le plus important jamais enregistré » avec la tempête tropicale qui a frappé et provoqué des inondations sur l'île entre le 17 et 19 novembre. Selon les producteurs et les exportateurs, la tempête a entraîné des retards d'au moins une semaine dans les récoltes et les exportations.


La défense civile de la République dominicaine aide à sauver les habitants des communautés inondées. Photo : Defensa Civil Dominicana

Luis Abinader, président de la République dominicaine, a donc qualifié ces tempêtes torrentielles d'inédites dans l'histoire du pays. Au moins 21 personnes sont mortes et plus de 13.000 personnes ont été évacuées lors de la tempête qui a frappé la petite nation insulaire. Elle a provoqué des inondations et des glissements de terrain à grande échelle dans la capitale et ses environs. À Saint-Domingue, la capitale, neuf personnes sont mortes après qu'un mur se soit effondré sur elles alors qu'elles circulaient en voiture.

Selon Melissa Hernandez, responsable du producteur et exportateur Transna Trading en République dominicaine, « les champs ont été affectés par les pluies, mais nous n'avons pas subi de pertes majeures, la seule chose est que cela a retardé un peu la récolte. »

Kisha Rodriguez, du producteur d'ananas Caralinda Agroindustrial, ajoute : « Nous allons bien, les pluies n'ont pas affecté directement notre production dans la zone de Sanchez Ramirez, qui est l'une des plus grandes zones de production d'ananas du pays. Nous espérons que tous les problèmes causés par la tempête seront résolus. Dans les champs de la République dominicaine, nous avons un dicton qui dit que 'La lluvia paga sus daños con creces', ce qui signifie que bien que l'eau cause des dommages lorsqu'elle survient, avec le temps, les bénéfices qu'elle apporte sont plus importants que les dommages qu'elle cause. »

Alors que les exportations d'ananas ont repris entre-temps, le pays est occupé par les efforts de reconstruction. Le pays voisin, Haïti, a également été touché par la même tempête tropicale qui a causé des dégâts, de même qu'en Jamaïque.

Pour plus d'informations :
Melissa Hernandez
Transna Trading Group
Tél. : +34 935041546
melissa@transnatrading.com
www.transnatrading.com/en

Kisha Rodriguez
Caralinda Agroindustrial
Tél. : +1 82 986 8488
krodriguezthen@caralindaagroindustrial.com
www.caralindaagroindustrial.com