Le lundi 27 novembre, le premier conteneur réfrigéré d'avocats en provenance du Rwanda est arrivé chez Avor à Poeldijk. Cela s'est fait en présence de l'ambassadeur du Rwanda aux Pays-Bas, Olivier Jean Patrick Nduhungirehe, de son collègue Jean Hugues Mukama, de Nico Spruijt d'Avor et de Tom Bouwman de Flying Swans. « La qualité des fruits est bonne, et les avocats sont adaptés au murissement à destination de nos clients », déclare Spruijt, directeur commercial d'Avor, qui a importé les avocats. Cette arrivée réussie est considérée comme une percée dans le développement du secteur horticole au Rwanda, car il obtient ainsi un accès au marché européen.

Collaboration entre le Rwanda et les Pays-Bas
Cet envoi est le résultat d'une collaboration entre différentes parties au Rwanda et aux Pays-Bas. L'exportateur au Rwanda est SOUK Farms, et ils ont été assistés dans le tri, l'emballage et le chargement des avocats par des experts locaux d'IDH, dans le cadre du programme HortInvest de l'ambassade des Pays-Bas au Rwanda. La logistique depuis la station de conditionnement jusqu'au port de Rotterdam a été assurée par Maersk, et l'ensemble du processus a été accompagné et facilité par Flying Swans. « Flying Swans travaille toujours avec des partenaires locaux, des autorités locales et des entreprises néerlandaises pour ses projets », explique Marcel Biemond, directeur de Flying Swans.

Northern Corridor
Le conteneur a été transporté en camion depuis Kigali au Rwanda à travers l'Ouganda jusqu'au port de Mombasa au Kenya. Cette route s'appelle le Northern Corridor, et l'objectif du Kenya est de desservir les pays de l'arrière-pays de ce corridor depuis le port de Mombasa. Flying Swans travaille sur divers développements pour la logistique frigorifique dans ce corridor, tels que le transport de conteneurs réfrigérés par train jusqu'au port et le développement de centres de consolidation pour les fruits, les légumes et les fleurs sur des carrefours logistiques importants. « Le développement d'une logistique de l'arrière-pays plus efficace comme celle-ci est important pour rendre les chaînes d'exportation de fruits et légumes vers les Pays-Bas plus compétitives », estime Spruijt.

Avocats du Rwanda
Depuis quelques années, le Rwanda exporte des volumes en forte croissance d'avocats vers des destinations d'outre-mer, principalement vers le Moyen-Orient. Cela se faisait uniquement par fret aérien, à l'exception d'un seul conteneur d'essai expédié à Dubaï en novembre de l'année dernière. Ce conteneur d'essai et cet envoi aux Pays-Bas montrent qu'il est possible d'exporter des avocats par fret maritime depuis le Rwanda. « L'exportation d'avocats par fret maritime est, selon nous, la seule méthode durable, car elle est moins chère et a une empreinte carbone beaucoup plus faible par rapport au fret aérien », explique Biemond.

Flying Swans
« Nous croyons au potentiel des pays africains et plus spécifiquement du Rwanda pour exporter des fruits et légumes, mais la logistique frigorifique doit être bien organisée », poursuit Biemond. C'est aussi l'objectif du programme Flying Swans, financé par Invest International. « Invest International encourage activement le développement du commerce international durable et inclusif. C'est un bel exemple d'une situation gagnant-gagnant où la réduction du CO2, liée à la logistique, coïncide avec la création d'opportunités et de valeur économique », explique Femke Bos, directrice du développement commercial, de la stratégie et de l'IESG chez Invest International.

Opportunités pour les Pays-Bas
« Ce projet montre que les entreprises néerlandaises du secteur des fruits et légumes sont des pionnières, voient constamment de nouvelles opportunités et sont entreprenantes pour contribuer au développement de l'infrastructure à l'échelle mondiale », réagit Janine Luten, directrice de GroentenFruitHuis. On s'attend à ce que ces prochaines années, davantage d'avocats du Rwanda arrivent en Europe, et pour d'autres produits, la transition de l'aviation au transport maritime est de plus en plus envisageable. C'est également l'une des raisons pour lesquelles le Port de Rotterdam soutient les activités de Flying Swans. « En tant que principal port d'entrée de fruits et légumes en Europe, nous mettons volontiers nos services et notre infrastructure à disposition pour faire progresser ces initiatives et rendre le processus logistique plus durable », déclare Danny Levenswaard, directeur du breakbulk au Port de Rotterdam.

Pour plus d'informations :
Tom Bouwman
Tél. : +31 645020938
bouwman@flyingswans.org
www.flyingswans.nl