Spécialiste des agrumes et particulièrement de l'orange sanguine en provenance directe des plaines de Palagonia, au pied de l’Etna, le groupe Carpentiere démarre sa campagne des Tarocco, Morro et Tarocco Rosso dans moins d'un mois. Alexandre Dudouit, esquisse les premières tendances de la campagne à venir et évoque la montée en puissance des agrumes italiens sur le marché français.

Une campagne aux antipodes de 2022
Si certains opérateurs ont fait part en début de campagne d'une certaine appréhension quant aux volumes disponibles finalement les tonnages « sont bien là ». Pour le groupe Carpentiere cette année ce seront donc 15 000 tonnes d’agrumes de Sicile qui seront commercialisées sur le marché européen, dont 6 000 T d’orange sanguine. Mais la campagne 2023 des agrumes siciliens surprend tant par sa qualité que par ses calibres. « Nous sommes déjà à 13 degrés Brix pour la Tarroco avec un taux de jutosité à + 45 % alors que la récolte ne commence que dans 1 mois », précise Alexandre. Côté calibre également 2023 est « complètement aux antipodes de l’année dernière avec une prédominance de petites tailles due à un manque d’eau. L'an dernier nous fournissions en MDD les calibres 5, 6 et 7 alors que cette année 60 % de la récolte est plutôt sur du calibre 8/9 ».

Agrume de Sicile : le produit qui monte
Si le Portugal et la Corse ont le vent en poupe depuis quelques années, l’Italie s’impose de plus en plus sur un marché encore dominé par l’Espagne. « Il y a 10 ans l’agrume italien était un produit de niche, aujourd’hui nous sommes bien positionnés en GMS et dans le multifrais. On constate tous les ans, et surtout cette année une demande très prononcée de la part des distributeurs. Les vendeurs de quai également, livrent aujourd'hui de plus en plus d'agrumes siciliens à des professionnels qui font les marchés ». Et la baisse de production observée dans certains bassins méditerranéens pourrait profiter aux autres origines comme l'Italie.

La clémentine de Calabre n’échappe pas à cet engouement du vert blanc rouge puisqu'elle signe cette année un démarrage fracassant. « On sent une réelle demande de la part des consommateurs particulièrement sur le colis pitoufo qui réalise d'excellentes ventes ». Si d’ordinaire elle ne se positionne après la clémentine corse, cette année son « goût exceptionnel » lui aurait permis de se faire, en avance, une place au rayon F&L, avec un avantage non négligeable : son prix.

Pour plus d'informations :
Alexandre Dudouit
Carpentiere
Tél. : +33 4 90 90 18 20
a.dudouit@carpentiere-france.com