Malgré la baisse des volumes de pommes récoltées en Europe, les exportations de pommes polonaises ne semblent pas avoir beaucoup plus de place sur le marché européen pour le moment, déclare Adam Malengiewicz, directeur des ventes de l'exportateur de pommes polonais Ewa-Bis : « Jusqu'à présent, la saison des pommes se déroule plutôt bien. Le fait est que les ventes de pommes ont légèrement ralenti, bien que nous ayons commencé à exporter des pommes assez tôt dans la saison, principalement vers nos clients indiens. En Europe, les producteurs de fruits disent qu'il y a moins de fruits disponibles, mais pour l'instant, nous n'avons pas constaté d'écart notable sur le marché, ce qui rend difficile le commerce de nos pommes sur le marché européen pour l'instant. Toutefois, nous espérons que cela changera d'ici février et que les stocks commenceront à s'épuiser. Je peux dire que jusqu'à présent, nos principaux marchés sont le Moyen-Orient et l'Europe. Il est difficile de mettre le doigt sur l'un de nos principaux marchés, car il est variable et peut changer toutes les semaines. »

Les exportateurs de pommes polonais ont vu de nombreuses opportunités sur de nouveaux marchés. Malengiewicz se demande si ces nouveaux marchés seront intéressés par les pommes polonaises l'année prochaine. « Nous pensons que les pays d'Amérique latine et l'Indonésie se sont ouverts parce que leurs fournisseurs habituels ont eu des récoltes inférieures à celles de l'année précédente. Cela nous a permis de gagner un nouveau marché vers lequel exporter nos fruits pour la saison en cours, mais personne ne sait ce qu'il en sera la saison prochaine. Ils pourraient facilement retourner chez leurs anciens fournisseurs, mais il faut espérer que certains d'entre eux resteront fidèles aux pommes polonaises. »

Comme les pommes étaient peu colorées avant la récolte, certaines ont été cueillies plus tard pour compenser, ce qui pourrait signifier plus d'efforts plus tard dans la saison : « Actuellement, nous observons une demande stable de pommes, principalement de la part de nos partenaires habituels avec lesquels nous coopérons depuis des années. Je pense que le volume exact de pommes stockées dans les entrepôts frigorifiques est une grande question. Il faut tenir compte du fait que cette année, les pommes avaient une couleur médiocre, ce qui a incité les producteurs de fruits à attendre une meilleure couleur des pommes et à les récolter plus tard. Toutefois, je pense que plus tard dans la saison, il faudra consacrer beaucoup d'efforts à la sélection des fruits », conclut M. Malengiewicz.

Pour plus d'informations :
Adam Malengiewicz
Ewa-Bis Sp. z o.o.
adam.malengiewicz@ewabis.com.pl
www.ewabis.com.pl