Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Prince de Bretagne

Agrumes : un « levier de diversification intéressant » pour les maraîchers bretons

Innovation, changement climatique, optimisation des outils de travail, diversification, sont quelques-unes des raisons qui poussent les maraîchers Prince de Bretagne à se tourner vers la culture des agrumes. Lancée il y a 4 ans, la gamme compte aujourd'hui 8 produits et pourrait attirer d'autres maraîchers face à une demande de production française en croissance.

500 kilos de citron caviar commercialisés cette année
« Ça peut paraître étonnant mais ce sont des produits sous abris qui sont parfaitement adapté au climat breton et la production augmente tous les ans. Certains de nos producteurs bio possédaient des anciens tunnels et se demandaient quoi cultiver dedans. Nous avons donc mis en place des essais sur plusieurs agrumes comme le Yuzu, le Combava, le citron meyer et le citron caviar. Et c’est ce dernier que nous avons le plus développé puisqu’il y avait déjà un marché existant en France ». 500 kilos de citron caviar sont donc commercialisés cette année. Un produit aujourd’hui très prisé des chefs et magasins spécialisés hyper frais ou primeurs.

« Nous avons le recul nécessaire pour dire que notre climat breton est adapté à la culture des agrumes. C’est un levier de diversification intéressant pour des maraîchers, comme moi, qui ont aussi des outils à convertir. Je compte doubler ma surface consacrée aux agrumes cette année. Ils sont recherchés par les consommateurs et il n’y a peu de production française », explique Damien Jacob, producteur à Paimpol (22)

Depuis 2019, ils sont une poignée de maraîchers Prince de Bretagne à s’être lancés dans la culture de ces agrumes : citron caviar, citron Meyer sanguin, kombava, kumquat, limequat, yuzu. Cette production de niche représente une « opportunité pour optimiser l’utilisation des serres et des tunnels de maraîchage. Le climat de la Bretagne, non seulement adapté à la culture des agrumes, s’avère être un atout : des températures qui permettent une récolte au dernier trimestre de l’année (juste après la production Corse), des nuits fraîches pour apporter une belle couleur aux agrumes sans devoir passer par la chambre froide. Quant à la conservation des fruits, sans traitement après récolte, elle se maintient entre 2 à 3 semaines. »


Ces agrumes sont cultivés par 7 maraîchers sur 5 000 m² en conventionnel et en bio en Ille-et-Vilaine, Côtes d’Armor et Finistère.
Pleine saison : octobre-novembre-décembre

Une production qui double tous les ans
« Après un démarrage très confidentiel, la production double maintenant tous les ans. Les arbres sont de plus en plus généreux. La gamme initiale, composée produits d’exception destinés aux restaurateurs et pâtissiers, s’est étoffée. Elle répond plus largement aux attentes des consommateurs, friands de nouveaux agrumes, tels que le kumquat, le limequat et le combava. Le citron caviar rose et le yuzu restent les produits phares de la gamme Prince de Bretagne, rejoints pour cette fin d’année sur les étals, par le cédrat main de bouddha et l’orange caviar, comptabilisant ainsi 8 agrumes à la gamme Prince de Bretagne. »

Bientôt des clémentines et des citrons verts ?
Prince de Bretagne s’est doté d’une cellule innovation qui intervient auprès des stations expérimentales : le CATE à Saint-Pol-de-Léon et Terre d’essais à Pleumeur-Gautier. Elles testent en amont les futures cultures. Les stations ont aussi ce rôle d’accompagnement technique des maraîchers dans le lancement d’une nouvelle production. La production de clémentine et le citron vert sont encore au stade de la réflexion.

Pour plus d'informations :
Pierre Gélébart
Prince de Bretagne
Tél. : +33 2 98 69 38 71
Cell. : +33 6 62 92 64 74
pierre.gelebart@princedebretagne.com
www.princedebretagne.com/fr