Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Francois Myburgh - Bet-el Fruits

Fort attrait pour les raisins d'Afrique du Sud, en particulier les variétés rouges

Les producteurs de la région septentrionale ont réussi à charger une bonne partie de leur récolte pour le Royaume-Uni et l'Europe avant Noël et l'intérêt pour le produit est grand, selon Francois Myburgh, directeur exécutif du marketing de Bet-el Fruit.

Les dernières quantités en vue des fêtes de fin d'année sont parties la semaine dernière. François suivra de près la réaction du marché dans les semaines à venir. Au cours de la deuxième semaine, par exemple, deux autres grands navires chargés de raisins arriveront à Rotterdam et à Londres

Le Pérou joue un rôle mineur sur le marché européen du raisin cette année, concentrant son attention sur l'Amérique du Nord.

L'Inde a été très précoce avec ses raisins et, avec l'abaissement de ses tarifs de fret, le pays représente une rude concurrence pour les raisins verts précoces du Cap occidental en Europe et au Moyen-Orient. Le démarrage de variétés haut de gamme telles que Sweet Globe et Autumn Crisp est ce qui distingue l'Afrique du Sud du Thompson indien.

La récolte n'a pas encore commencé dans les régions de Berg River et Hex River, dans la province du Cap-Occidental, sauf dans la région de Trawal.

Pour l'instant, dans toutes les zones de production, la récolte se déroule comme prévu et le poids et les calibres sont bons.

Comme d'habitude à cette époque de l'année, avec ou sans le Pérou (cette année, c'est sans le Pérou), les raisins rouges sont très demandés.

Les raisins rouges sont également rares. Il n'y a pas de marché qui n'ait pas besoin de raisins rouges en ce moment. C'est courant à cette époque de l'année, mais il n'y a plus beaucoup de variétés rouges précoces. Un raisin rouge précoce remplaçant le Flame Seedless n'est toujours pas disponible.

Transport maritime : jusqu'ici tout va bien
« Nos raisins partent également via Durban sans aucun problème, malgré ce que les gens entendent à propos du port. Je pense que les retards affectent principalement les marchandises sèches qui entrent dans le pays. Par exemple, certains de nos producteurs ont commandé des tracteurs qui sont bloqués à Durban depuis plus d'un mois. »

Il espère que les compagnies maritimes n'augmenteront pas à nouveau leurs tarifs en raison de l'inefficacité des ports sud-africains. « D'après ce que nous constatons au niveau du poids des fruits et de leur taille, nous sommes plutôt satisfaits jusqu'à présent », déclare-t-il. « Le taux de change est en notre faveur et la production s'annonce bonne. »

Pour plus d'informations :
François Myburgh
Bet-el Fruit
Tél. : +27 21 863 3146 ou +27 21 863 3147
info@betelfruits.co.za
https://www.betelfruits.com/

Date de publication: