Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Hasan Atula du marché de gros de Düsseldorf :

« La pénurie de framboises n'a été que de courte durée au début de la saison »

La commercialisation des fruits rouges se passe relativement bien à l'heure actuelle. « Nous nous approvisionnons principalement en framboises au Maroc et en Espagne, ainsi qu'en myrtilles au Pérou et en mûres et groseilles dans les serres néerlandaises. Dans l'ensemble, la situation de l'offre est correcte et la qualité est satisfaisante », déclare Hasan Atula, grossiste en fruits rouges au marché de gros de Düsseldorf et propriétaire de l'entreprise Christoph Kotz, dont le siège est à Düsseldorf.


Framboises et mûres au stand de Christoph Kotz

Globalement, la situation de l'offre pour toutes les variétés a été satisfaisante au cours de l'année, poursuit le spécialiste en fruits rouges. « La pénurie de framboises n'a été que de courte durée, à la mi-novembre, c'est-à-dire après la fin de la saison néerlandaise. Cela s'explique par le fait que la saison néerlandaise des framboises et des myrtilles a pris fin une à deux semaines plus tôt. L'année dernière, cependant, nous avons été en état de poursuivre la saison néerlandaise jusqu'à la fin du mois de novembre. » Malgré les augmentations inflationnistes des prix des fruits et légumes, les fruits rouges se situent à peu près au même niveau que l'année dernière. « Il n'y a pas eu d'augmentation significative des prix globaux. »

Après deux ans d'absence, Atula propose à nouveau à ses clients des groseilles hollandaises stockées dans les entrepôts à air conditionné pendant l'hiver de cette année. « Nous avons eu quelques expériences négatives avec ce produit dans le passé, c'est pourquoi nous nous sommes résolu à ne pas proposer de groseilles en hiver ces deux dernières années. Toutefois, cette année, nous souhaitons commercialiser les produits néerlandais conditionnés le plus longtemps possible. » Selon Hasan Atula, la demande ne semble toutefois pas augmenter de manière significative à Noël.


Hasan Atula au marché de gros l'année dernière

Bilan annuel positif
Au début de l'année 2021, Hasan Atula a repris la direction de cette entreprise de commerce de gros établie de longue date. Outre les fruits rouges, l'assortiment de base comprend également du raisin et des agrumes. « Dans l'ensemble, nous pouvons dresser un bilan positif de l'année écoulée. Malgré les difficultés rencontrées par le commerce des fruits, nous sommes extrêmement satisfaits de notre chiffre d'affaires. Nos partenariats avec des fournisseurs fiables dans le pays et à l'étranger contribuent à la réussite de l'entreprise. »

Si la fermeture imminente du marché de gros, le 31 décembre 2024, pèse comme une épée de Damoclès sur les activités quotidiennes de Christoph Kotz, le propriétaire reste optimiste. « Nous, les détaillants, n'avons pas encore reçu de notification officielle de résiliation. Notre entreprise est financièrement saine. Je suis prêt à accepter un nouvel emplacement. Je serais le premier à déménager si nous parvenions à acquérir, avec mes collègues, un emplacement qui nous permette d'envisager l'avenir », conclut Atula.


Images : Christoph Kotz e.K.


Pour plus d'informations :
Hasan Atula
Christoph Kotz e.K.
Großmarkt Düsseldorf
Tél. : +49 211 427788
Fax : +49 211 4201431
hasan@atula.de
www.atula.de

Date de publication: