Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber

La pénurie d'oranges en Europe : une opportunité pour les exportateurs turcs

La saison des agrumes turcs bat son plein et, bien que la situation soit différente selon les produits, elle semble globalement assez bonne. Pour les citrons, la première grande saison est sur le point de s'achever, déclare Esra Soyleyen, associée directrice de l'exportateur de fruits turc Aksun : « En termes de volume, nous n'avons pas de surproduction de citrons, mais leurs calibres sont très bons, il n'y a pas beaucoup de petits fruits, ce qui place la Turquie en position de force pour les programmes des détaillants. La disponibilité et les prix sont également très stables. Nous avons donc pu planifier à long terme avec les clients. La saison Enterdonato s'est achevée sur une augmentation des ventes d'environ 25 % par rapport à l'année précédente, ce qui est un bon signe. »

« Maintenant, il est temps de s'occuper des citrons Lamas. Par rapport à l'année précédente, les volumes de Lamas sont inférieurs d'environ 20 %, mais la qualité est toujours aussi bonne, de même que les calibres. Nous nous attendons donc à une bonne saison jusqu'à la fin de la saison des citrons turcs. L'année dernière, nous avons continué à livrer des citrons jusqu'à la fin du mois d'avril, mais je pense que cette saison se terminera plus tôt, car certaines régions ont également été touchées par les dégâts causés par la grêle il y a une dizaine de jours. »

Pour les mandarines, Aksun espère également augmenter les niveaux d'exportation de manière significative, explique Soyleyen. Toutes les variétés de mandarines connaissent une excellente saison en termes de qualité, de disponibilité et de prix. Nous avons commencé la saison avec les Satsumas, puis les Novas. Les Novas seront terminées à la fin de la semaine 52, et dès les premiers jours de 2024, nous livrerons de nouvelles variétés de mandarines comme les Tangos. Le goût, la couleur et le calibre des fruits sont également excellents et nous avons déjà rempli la saison avec des livraisons de mandarines jusqu'à la semaine 10 de 2024. S'il n'y a pas de conditions météorologiques inattendues en hiver, nous prévoyons d'augmenter nos volumes d'exportation d'au moins 30 %. »

Selon Soyleyen, les jeunes consommateurs européens sont moins intéressés par la catégorie des pomelos. Heureusement, cette baisse de la demande est couverte par d'autres marchés : « Pour les variétés de pomelos précoces et tardives, la production et la qualité sont bonnes. Les ventes sont plus stables, ce qui est une bonne chose, car au cours des cinq dernières années, nous avons constaté une légère baisse des ventes, mais uniquement en Europe. Je dirais que ce n'est pas un produit intéressant pour la nouvelle génération, qui préfère des produits plus sucrés comme les pomelos faciles à éplucher ou les oranges. Mais comme nous couvrons de nombreux autres marchés alternatifs cette saison, nos ventes de pomelos sont beaucoup plus élevées que les années précédentes, avec l'aide des ventes à l'étranger. »

La pénurie d'oranges a créé un vide sur le marché européen, ce qui offre une réelle opportunité à Aksun, explique Mme. Soyleyen. « Les oranges sont le produit le plus difficile pour la Turquie, car depuis de nombreuses années, la plupart des volumes d'oranges ne sont pas destinés à l'Europe. Cela s'explique par le fait que l'Espagne, la Grèce et même l'Égypte ont toujours des prix plus élevés. Mais en raison de la pénurie actuelle, nous occupons une place très importante sur le marché. Et c'est la meilleure année depuis 2015 pour les oranges Aksun. Inutile de dire que nous sommes très satisfaits des oranges cette année, tant pour les gros calibres que pour les promotions de filets de 2 kg dans les supermarchés. »

« Actuellement, nous disposons d'une usine compacte fermée de 31 000 m² avec 40 chambres froides, ce qui nous donne un avantage considérable en termes de récolte et de stockage. Avant les pluies ou les risques éventuels de grêle et de gel, nous sommes en mesure de récolter plus de 8 000 tonnes, ce qui nous place dans une position très forte en tant que fournisseurs, car nos stocks sont toujours disponibles pour conclure des contrats à long terme avec les clients », conclut Mme. Soyleyen.

Pour plus d'informations :
Esra Soyleyen
Aksun
Tél. : +90 324 2344190
Cell : +90 533 950 63 10
Esra.soyleyen@aksun.com.tr
www.aksun.com.tr

Date de publication: