Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Janyra Organics vise le marché néerlandais (Kenya)

« Cette année, les avocats kenyans sont qualitativement compétitifs »

Tholen - Les avocats sont aujourd'hui un produit très recherché sur les étals néerlandais. C'est surtout pendant la période hivernale que ce fruit est acheté avec empressement par de nombreux commerçants. C'est la raison pour laquelle Ton Verheijke, de Janyra Organics Exporters, voit un potentiel pour les avocats kenyans sur le marché nord-européen, et en particulier néerlandais. « Nous pouvons offrir un très bon produit, mais nous constatons qu'il n'est pas évident de trouver des partenaires qui souhaitent l'acheter tout de suite », explique-t-il.

L'entreprise a été fondée au Kenya en 2020 par Janet, l'épouse kényane de Verheijke, qui est responsable de la commercialisation auprès de l'exportateur kényan. « Janet cultive des avocats, des agrumes et des herbes, comme le basilic, à Kitui, qui est sur le point d'être récolté. Au départ, nous nous sommes concentrés sur le marché intérieur, mais depuis peu, nous nous intéressons également au marché néerlandais, en particulier pour l'exportation », poursuit-il. « Je pense que du fait de mes origines néerlandaises, je peux être un bon intermédiaire entre Janyra Organics et les importateurs potentiels, et nous voyons donc clairement des possibilités de prendre pied sur le marché de l'Europe du Nord. »

Cependant, le Kenya souffre également de conditions météorologiques de plus en plus difficiles, mais, selon Verheijke, l'entreprise a été en mesure de bien y faire face au cours des dernières années. « Des investissements ont été réalisés dans des bassins, des systèmes de drainage et des puits. Au Kenya, les sécheresses prolongées et les pluies abondantes alternent fréquemment. Grâce à ces investissements, nous avons pu optimiser l'approvisionnement en eau et les systèmes de drainage permettent aux arbres d'être correctement arrosés en cas de sécheresse, ce qui garantit des fruits et des herbes aromatiques de grande qualité. »

En outre, Janyra Organics a commencé à travailler sur l'autosuffisance énergétique par l'utilisation de panneaux solaires, les conditions de travail et a également presque obtenu sa certification GlobalGAP. « De cette manière, nous espérons désormais nous tourner vers l'étranger. Pour cela, nous fournissons des fruits et des herbes provenant de nos propres cultures, mais nous travaillons également avec plusieurs producteurs pour approvisionner des partenaires potentiels. »

« Nous sommes actuellement en concertation avec des producteurs pour ensemble commencer à exporter des avocats en janvier. D'un point de vue qualitatif, ils sont excellents et je pense que nous pourrons concurrencer les autres origines sur le marché néerlandais. Les conditions climatiques du Kenya sont parfaites pour la production de nos avocats, agrumes et herbes aromatiques. Il ne reste plus qu'à trouver une bonne destination », conclut Verheijke.

Pour plus d'informations :
Ton Verheijke
Janyra Organics Exporters
Tél. : +31 6 542 551 01
sales@janyraorganicexporters.com
www.janyraorganicexporters.com

Date de publication: