Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
Les compagnies maritimes affirment que la situation en mer Rouge sera vite résolue

« La plupart des stocks de kiwis en Grèce seront épuisés d'ici la fin du mois de janvier »

La baisse de la production de kiwis grecs a entraîné une hausse de la demande et des prix, explique Christina Manossis, directrice des ventes et du marketing de Zeus : « La production grecque de kiwis a été réduite en raison d'un hiver doux. Pour l'ensemble du pays, les volumes devraient être inférieurs de 20 à 25 %. Nous nous attendions à produire environ 300 000 tonnes de kiwis cette année, mais ce chiffre a été ramené à 240 000 tonnes. Ce n'est pas seulement le cas de la Grèce, car l'Italie a également une offre plus faible cette saison. Naturellement, la demande a augmenté de manière significative en raison de cette offre réduite, ainsi que des prix, qui sont plus élevés que ceux de l'année dernière. »

De nombreux exportateurs grecs de kiwis écoulant rapidement leurs stocks, Manossis s'attend à ce que la plupart des kiwis grecs soient vendus d'ici la fin du mois prochain. « Pour la saison actuelle, la Grèce a déjà écoulé 85 000 tonnes en un mois et demi. Cela signifie que les gens ont vendu très rapidement, face à la forte demande. Si les choses continuent ainsi, je pense que la plupart des stocks de la Grèce seront épuisés d'ici la fin du mois de janvier. Mais Zeus n'a pas suivi la tendance consistant à vendre nos volumes aussi vite que possible. Nous apprécions de pouvoir clôturer notre saison plus tard, et nous avons confiance dans la qualité de nos kiwis pour les conserver jusqu'à cette date. C'est pourquoi je suis sûr qu'il nous restera des kiwis à la fin du mois de janvier, car nous ne commencerons à vendre agressivement qu'à partir du mois de janvier, alors que d'autres entreprises le font depuis le mois de novembre. »

Les grandes lignes maritimes qui évitent la route de la mer Rouge auront certainement un impact sur les exportations de kiwis vers l'Asie, explique Manossis : « Nous vendons également des kiwis à l'étranger et nous n'hésitons à le faire. Cela signifie que les problèmes logistiques liés à la situation actuelle nous affecteront. Heureusement, seuls quatre de nos conteneurs ont été bloqués, ils sont actuellement encore en attente. Les compagnies maritimes nous ont dit que ce n'est qu'une question de jours avant que le problème ne soit résolu. L'impact le plus important sera un temps de transit plus long. Au lieu de trente jours, nos conteneurs pourraient mettre quarante jours ou plus pour atteindre leur destination. Bien que les retards soient gênants, nous sommes convaincus que nos kiwis pourraient supporter un retard d'un mois s'il le fallait. Les compagnies maritimes ont également déclaré qu'elles se réservaient le droit d'ajouter des frais aux transports, mais le montant de ces frais n'est pas encore très clair. »

Bonne nouvelle pour l'exportateur grec de kiwis : il a reçu un prix pour ses efforts en matière de réduction des déchets. « Nous avons atteint 95,22 % de recyclage et d'élimination responsable des déchets. Nous sommes fiers d'avoir fait un pas de plus vers la protection de l'environnement. Nous veillons à ce qu'aucun de nos déchets ne finisse dans les décharges, en minimisant notre empreinte environnementale et en promouvant des pratiques de gestion des déchets responsables. Au contraire, nous donnons la priorité à la réduction des déchets, au recyclage et aux méthodes d'élimination responsables pour atteindre notre objectif de zéro déchet. Nous serons également présents à Fruit Logistica en février. Vous pouvez nous trouver dans le hall 8.2, stand B30 », conclut Manossis.

Pour plus d'informations :
Christina Manossis
Zeus Kiwi SA
Tél. +30 2351 053559 /+30 2351 045395 (ligne directe)
christinam@zeuskiwi.gr
www.zeuskiwi.gr

Date de publication: