Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)

Comme nous donnons la possibilité de consulter nos articles gratuitement, nous comptons sur les revenus de nos bannières publicitaires. Merci donc de désactiver votre bloqueur de publicités et de réactualiser la page pour pouvoir poursuivre votre visite sur ce site.

Cliquez ici pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité.

Sign up for our daily Newsletter and stay up to date with all the latest news!

S'abonner I am already a subscriber
La Palma

Le melon Taiyoo arrive en Europe

Le Crown Melon, est un melon doux et sucré qu'il est possible de trouver dans des magasins de luxe à des prix allant jusqu'à 200 dollars l'unité. L'équipe de La Palma a révélé à Fruit Logistica qu'elle espérait introduire le Crown Melon en Europe. La coopérative espagnole souhaite tirer parti de la tradition japonaise d'offrir des fruits et des légumes en introduisant ce produit haut de gamme en Europe. « Taiyoo est un symbole de perfection. Ce n'est pas un melon, c'est un cadeau. »

« Lorsque nous nous retrouvons entre amis ou en famille, offrir de la nourriture est une coutume bien établie mais il s'agit souvent de fromage, de vin ou de jambon », explique Juan Vicente Gallego. « Au Japon, offrir des fruits et des légumes est une tradition, et nous y voyons également des opportunités pour le marché européen. »

L'entreprise a développé le concept Taiyoo, qui combine les cultures japonaise et andalouse sophistiquées. « Le nom Taiyoo signifie soleil en japonais et symbolise le goût sucré que le soleil andalou confère aux melons. L'emballage reflète cette fusion culturelle, mettant en valeur la texture du melon et incorporant des éléments de l'architecture espagnole influencée par l'héritage arabe. »

La Palma avait déjà lancé la tomate Amela, cultivée selon des normes de qualité strictes et commercialisée dans le segment haut de gamme. Aujourd'hui, l'entreprise souhaite lancer un autre produit haut de gamme, pour « révolutionner » le melon en Europe. « Nous sommes en train de trouver le bon produit et la bonne stratégie de culture. Nous recherchons la meilleure variété, avec les bonnes caractéristiques gustatives, qui puisse prospérer en Andalousie. Ensuite, nous optimiserons notre stratégie de culture en fonction de la qualité parfaite », explique Gallego. Et ce n'est pas tout. « Le plus important, c'est que nous ne récolterons qu'un seul melon Taiyoo par plante, afin de garantir la perfection de chacun d'entre eux. »

Cela signifie que la production sera extrêmement faible, ce qui n'est pas un problème, selon Gallego. Cela signifie-t-il que le prix sera forcément de 200 $ ? Non, car ce prix serait trop élevé pour le marché européen. « Nous trouverons le bon prix, mais il s'agit d'abord de trouver les partenaires clés du réseau de distribution qui commercialiseront Taiyoo, qui verront le caractère unique de la proposition et qui croiront aux possibilités qu'offrent les fruits et les légumes, les melons, en tant que présent. »

Pour plus d'informations :
Grenada La Palma
prensa@granadalapalma.com
www.granadalapalma.com

Date de publication: