Marine Bougeard, Prince de Bretagne:

C’est une année difficile pour les producteurs de tomates

Les producteurs français de tomates passent une saison assez compliquée. Après un printemps aux conditions météorologiques défavorables, le pays souffre cet été de températures caniculaires. Il y a plus de production que de demande. « Au niveau producteur, la saison 2018 est vraiment atypique », dit Marine Bougeard de Prince de Bretagne.

Pas de surproduction
Les volumes sont plus grands que les autres années. « Comme les conditions météo étaient vraiment particulières, avec des températures records sur le mois de juillet, il y a de beaux volumes sur le marché. Par conséquent, les cours sont bas. La consommation est présente mais pas assez dynamique ; surtout pour les tomates en vrac et en grappe. De plus, la production des jardins familiaux sont en avance cette année, avec un bon niveau de production. »

Un marché bien établi
« Pendant les années 2008-2010, il y avait une vraie augmentation des variétés proposées sur le marché français, avec une grande diversification sur les gros fruits, avec toutes les variétés types anciennes. Aujourd’hui, ce segment est bien établi, avec des variétés incontournables comme les grappes, les vracs et les côtelées, que les consommateurs apprécient. Le segment qui génère le plus de croissance actuellement est le segment des petits fruits, comme la cherry et la cocktail, tout comme la gamme sans pesticides. »

La demande du consommateur
En 2017, Prince de Bretagne a lancé la marque 100% Nature et Saveurs. C’est une gamme de tomates cultivée sans pesticides de synthèse. « Les producteurs de Prince de Bretagne emploient des pratiques agricoles responsables depuis des années, par l’utilisation des insectes auxiliaires et en limitant l’utilisation de pesticides. Ce nouveau label, développé directement par les producteurs, est la prochaine étape. Les producteurs y participent volontairement. Cette façon de produire est toujours plus difficile. Les producteurs ont dû changer leurs techniques agronomiques et sont encore plus vigilants quand ils soignent les plantes. »

« La gamme sans pesticides est la vraie particularité du marché cette année. Elle répond à une demande des consommateurs, et l’offre se développe depuis deux ans que nous la commercialisons. C’est un segment qui est en train de bien s'installer dans les GMS, même s’il s’agit toujours de produits de niche. »

Une large gamme des tomates 100% Nature & Saveurs est déjà disponible, y compris les tomates sur vigne, les rondes et les cocktail. La gamme sans pesticides est surtout un succès au niveau des petits fruits et des produits emballés. « L’emballage évite la contamination croisée dans les points de vente. » Dans le future, nous envisageons d'exporter la gamme sur des marchés où il y a déjà une bonne demande pour des produits durables ou organiques, comme l’Allemagne et l’Europe du Nord.

Pour plus d’informations :

Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)