Adriana Chelli, Les Herbes du Roussillon :

Le marché des herbes aromatique se développe en Europe

Depuis plus de vingt ans, l’entreprise Les Herbes du Roussillon produit des herbes aromatiques dans le sud de la France. « Nous sommes à la fois producteur et conditionneur. De cette manière nous nous distinguons du reste du marché », explique Adriana Chelli. Les herbes du Roussillon a multiplié par 10 son chiffre d'affaires et ses effectifs entre 2009 et 2017. « Pour l’instant, nous sommes contents. Maintenant il faut continuer à se développer », souligne Adriana.

Adriana Chelli pendant le Medfel de Perpignan en avril

Le marché des herbes aromatiques a connu une forte croissance ces dernières années. « Parfois, notre chiffre d’affaires a augmenté de 20% par an. » Selon Adriana, le succès de l’entreprise est pour une grande partie dû aux emballages. « Nos emballages sont faciles à ouvrir et à refermer. Les supermarchés aiment ce système. C’est très pratique pour le consommateur final, car ces emballages garantissent la conservation des herbes pendant plusieurs jours. L’impact visuel du packaging n’est pas à sous-estimer non plus. Nous avons essayé d’établir une vraie image de marque avec des couleurs vives. »

Les clients des Herbes du Roussillon sont surtout des grossistes, des particuliers et des restaurateurs. L’entreprise est présente sur toute la gamme des herbes aromatiques. « Les herbes aromatiques fraîchement découpées forment le cœur de notre métier, mais nous proposons également d’autres produits comme des plants en pot et des herbes séchées. »

Les produits bestseller des Herbes du Roussillon sont le basilic, la ciboulette, la coriandre, la menthe et le persil. « Le persil est un produit incontournable car il est consommé dans toutes les cuisines du monde. De toute façon, les différences entre les modes de consommation des pays du Nord et des pays du Sud ont tendance à s’estomper. Je pense que c’est dû au rôle joué par les médias. Des émissions culinaires comme Masterchef sont traduites en différentes langues et inspirent des consommateurs partout dans le monde. »

Toutefois, Adriana souligne que dans une certaine mesure, la consommation des herbes est toujours liée aux spécialités culinaires d’une culture. « La consommation de la ciboulette est plus élevée dans les pays du nord, vu qu’elle est moins connue dans le sud. L’aneth, à son tour, est plus populaire au nord qu’à l’est et même le basilic est toujours plus consommé au sud qu’au nord, même si la consommation de cette herbe méditerranéenne augmente dans les pays du nord. »

Les Herbes du Roussillon est surtout présent sur le marché français. « Nous avons aussi quelques clients à l’étranger, mais plus le voyage est long, plus il est difficile de transporter des marchandises aussi fraîches. Il y a trois ans, nous avons exporté des herbes vers des pays asiatiques par avion. Cela s’est très bien passé, mais évidemment c’était cher. Il est plus facile d’exporter dans des pays limitrophes et il reste toujours plusieurs marchés à développer en Europe. »

Les Herbes du Roussillon propose vingt variétés d’herbes aromatiques toute au long de l’année. « Le basilic et la ciboulette sont très difficiles à cultiver en hiver. Pour cette raison, nous avons des partenariats avec des producteurs qui se trouvent encore plus au sud que nous. Une partie de notre exploitation se fait en tunnel ou sous serre. Nous avons pas mal de production pendant les mois d’hiver, mais il faut faire attention. »

Comme tous les agriculteurs, Les Herbes du Roussillon est confronté à de nouveaux défis. « Au niveau européen il y a de grands changements en ce qui concerne le traitement phytosanitaire autorisé dans le conventionnel. Nous sommes obligés de trouver des méthodes mixtes sans trop augmenter les prix. Mais je suis convaincu que l’agriculture va se tourner vers des méthodes plus saines pour tout le monde : pour nous, et pour le consommateur. »

Pour plus d’informations :
Les Herbes du Roussillon
adriana@lesherbesduroussillon.com
www.lesherbesduroussillon.com

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)