WAPA : Légère baisse des prévisions de pronostic pour les pommes et les poires d'Europe

En raison des conditions météorologiques favorables dans toute l'Europe au printemps et au début de l'été, Prognosfruit prévoit une récolte de pommes de 12,6 millions de tonnes et une récolte de poires de 2,3 millions de tonnes. Cependant, avec le soleil omniprésent et les températures élevées ressenties tout au long de l'été, cela s'est transformé en périodes de sécheresse, en particulier dans le nord de l'Europe. Plusieurs personnes qui avaient contribué au rapport Prognos ont modifié leurs prévisions initiales concernant les pommes. Le chiffre total actuel est fixé à 12,5 millions de tonnes pour la pomme.

La récolte de 2018 dans l'UE est dominée par la croissance continue de la production polonaise et le retour des États membres d'Europe centrale à une récolte normale après le gel de l'année dernière. Toutefois, d'autres grands États membres comme la France, l'Italie et l'Allemagne font état d'une récolte modérée. Une prévision plus précise sera fournie à la fin du mois de novembre, lorsque la saison des récoltes touchera à sa fin.

L'Allemagne a connu des températures plus élevées que la normale, avec une période continue de sécheresse, qui a eu un impact sur la récolte de pommes.
Les prévisions de récolte d'août ont diminué de 6 %, passant de 990 000 à 934 000 tonnes. Certaines régions étant plus touchées que d'autres. Seule l'Allemagne du Nord avait suffisamment d'eau dans les vergers grâce à une technique d'aspersion, alors que les autres régions étaient trop sèches.

La République tchèque a indiqué une baisse de 15 % par rapport à ses prévisions initiales et prévoient 128 000 tonnes pour les pommes, avec une baisse de plus de 25 % par rapport au mois de juillet, et annoncent 8 000 tonnes pour les poires. La récolte a été affectée par la sécheresse persistante depuis le mois d'avril et les températures élevées, qui ont conduit à de petits calibres et à une augmentation du nombre de fruits destinés à la transformation : jusqu'à 65 % pour la pomme et 33 % pour la poire. La France a également modifié légèrement à la baisse ses prévisions initiales de 1 502 000 à 1 477 000 tonnes pour les pommes et de 135 000 à 134 000 tonnes pour les poires.

L'Italie confirme les prévisions faites début août. En général, la qualité, le calibrage et la coloration dépendent de bonnes conditions climatiques pendant les vendanges. Certaines régions ont été touchées par la grêle, ce qui pourrait entraîner une augmentation de la quantité de fruits destinés à la transformation. La Belgique avait déjà modifié ses prévisions à la baisse avant la publication du rapport Prognos début août, en tenant compte de la sécheresse. Les chiffres actualisés seront disponibles en novembre. Les Pays-Bas avaient des prévisions initiales élevées et prévoyaient de réviser leurs chiffres à la baisse. Cependant, les précipitations pendant la récolte ont permis d'obtenir une récolte de bonne qualité et en quantité. Les chiffres seront très probablement maintenus ou même révisés à la hausse.

La Pologne a indiqué que le rendement des pommes pourrait même être supérieur aux prévisions initiales, ce qui pourrait compenser les chiffres légèrement inférieurs des autres producteurs, comme indiqué ci-dessus. Toutefois, une plus grande proportion de pommes polonaises serait destinée à l'industrie de la transformation. Dans l'ensemble, le volume final récolté pourrait également être influencé par la pénurie de main-d'œuvre et d'entreposage.

Entre-temps, US Apple Outlook a annoncé le chiffre de 4 880 000 tonnes pour la pomme. C'est légèrement inférieur aux prévisions initiales de 4 914 000 tonnes. Les prévisions canadiennes sont établies à 341 249 tonnes.

Dans l'ensemble, la sécheresse et la chaleur en Europe du Nord, de l'Ouest et de l'Est ont eu un impact sur les prévisions concernant les pommes et les poires, avec une différence actuelle de 100 000 tonnes en moins. Toutefois, ces chiffres peuvent encore changer : ils ne reflètent que les résultats de l'enquête des prévisions révisées des principaux contributeurs qui ont fourni des informations. La WAPA continuera à suivre l'évolution de la situation dans les marchés de la transformation et des produits frais, et publiera des chiffres actualisés plus détaillés pour l'hémisphère nord en novembre 2018, avant la publication des chiffres consolidés en janvier 2019.

Pour plus d'informations :
M. Philippe Binard
WAPA
www.wapa-association.org 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)