Une visite chez Innatis et Blue Whale

Reportage photo : Les exportateurs français de pommes perçoivent une opportunité aux Etats-Unis

Au cours des cinq dernières années, les exportations françaises de fruits et légumes vers les États-Unis ont augmenté de 19 % en termes quantitatifs. « Si cela dépendait des exportateurs français de pommes, cela ne ferait qu'augmenter », déclare Daniel Soares d'Interfel, l'organisation française de défense des fruits et légumes.

Les exportateurs français Blue Whale et Innatis sont des acteurs majeurs sur le marché national ainsi que sur le marché international de la pomme. Malgré des exigences phytosanitaires strictes, les deux entreprises visent les Etats-Unis depuis déjà plusieurs années. « Les États-Unis sont un marché intéressant pour les produits haut de gamme. On peut les vendre à bon prix », explique Jacques Malagié (Vergers d'Anjou / Blue Whale).

Cliquez ici pour le reportage photo de la visite d'Innatis et de Blue Whale

Le modèle américain
« Les Etats-Unis nous ont toujours inspirés », déclare Arnaud de Puineuf. Il travaille pour Pomanjou, une filiale commerciale d'Innatis. « Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis avaient trente ans d'avance sur la France. Les producteurs de ce pays possédaient déjà des monocultures et une mécanisation assez développée. Les cultivateurs français étaient modestes comparés à eux, avec des cultures très différentes. Les sociétés comme Innatis et Blue Whale ont été fondées sur le modèle américain. »

Des opportunités pour la Honeycrunch
Pomanjou exporte aux Etats-Unis depuis 2014. La société détient les droits exclusifs européens de la Honeycrunch, de la même variété que la Honeycrisp qui est très populaire aux Etats-Unis. « Les saisons française et américaine ne sont pas parallèles »,dit Arnaud.« Si l'Honeycrisp américaine s'épuise, nous pouvons satisfaire la demande restante avec notre Honeycrunch. »

Selon Marc Rauffet (président du groupe Innatis), Innatis peut fournir des produits de meilleure qualité en janvier avec la Honeycrunch française comparés aux Américains. « Nous savons comment entreposer les pommes de façon optimale en nous appuyant uniquement sur la réfrigération plutôt que sur l'utilisation de produits chimiques. Cela garantit la préservation du goût. »

Marc fait référence au sol riche et fertile sur lequel les pommes sont cultivées. Les pommes tombées seules sont utilisées comme engrais pour le sol.

Greenpeace
« Chez Innatis, nous travaillons avec passion pour la nature », assure Marc Rauffet. « Tout comme 70% des pomiculteurs français, nous sommes également certifiés Vergers Ecoresponsables. Ce label garantit un mode de production respectueux de la nature. Nous sommes préoccupés par le bien-être de la prochaine génération. Greenpeace était sur place il y a deux semaines car ils apprécient nos méthodes de production. »

Marc Rauffet et Arnaud de Puineuf inspectent des pommes fraîchement cueillies

Transformation
Innatis investit également dans la transformation des pommes. Gilles Tessier des Vergers de la Silve développe des produits tels que le jus de pomme, le caramel et les boissons pétillantes non alcoolisées avec la Honeycrunch de Pomanjou. Il approvisionne les restaurants inscrits au guide Michelin, ainsi que l'Élysée, la résidence du Président de la République française.

Gilles Tessier présente ses produits

Une présence mondiale pour la France
La société d'exportation Blue Whale est active dans 70 pays et commercialise les produits des Vergers d'Anjou, une grande coopération de producteurs de pommes et de poires. « Nous essayons d'être présents sur tous les marchés avec pour but de proposer toutes les tailles et couleurs », explique le directeur Jacques Malagié. « Ainsi, nous minimisons les risques, parce que quelque chose peut toujours changer dans la situation géopolitique. Pensez à l'embargo russe ou au gel en Chine. »

Les pommes destinées au marché chinois sont recouvertes d'une couche de cire avant leur mise en boîte.

La plus grande entreprise biologique
Tout comme Pomanjou, Les Vergers d'Anjou essaie de mettre en place un processus durable. « Nous participons à des initiatives telles que la production sans résidus et continuons d'accroître notre production biologique. D'ici deux ans, Blue Whale sera la plus grande entreprise biologique de France. »

La toute nouvelle ligne de tri des Vergers d'Anjou consomme le moins d'eau possible.

Pink Lady
Un tiers des pommes des Vergers d'Anjou sont des Pink Ladies. Le verger d'Albert Richard, président de l'entreprise, en regorge également. Il produit 2 000 tonnes de pommes sur 30 hectares. Albert a repris l'entreprise de ses parents et se passionne pour la culture des fruits. La plupart de ses arbres existent depuis 2006, et ont donc maintenant une douzaine d'années.

Albert avec un de ses arbres Pink Lady. La récolte débutera ce mois-ci.

Les Pink Ladies d'Albert sont de la variété Rosy Glow.  
 
Cliquez ici pour voir le reportage photo de la visite d'Innatis et de Blue Whale

Des poires en route pour les Etats-Unis
Outre les pommes, Blue Whale exporte également de petites quantités de poires Angélys vers les Etats-Unis. « C'est un beau produit d'exportation. La poire est savoureuse et a une longue durée de conservation. La production augmentera de façon spectaculaire dans quatre ans, c'est pourquoi nous continuerons à développer les ventes mondiales », a déclaré Jacques.

Poires Angélys

L'importance des variétés clubs
80% des pommes françaises appartiennent à des variétés traditionnelles. 16% sont des variétés clubs. Jacques Malagié et Arnaud de Puineuf confirment tous deux que la part des variétés clubs est appelée à augmenter.  

« Les variétés clubs présentent moins de risques, en raison du contrôle des quantités mises sur le marché », explique Arnaud. « Certaines variétés classiques, comme la Granny, la Golden et la Braeburn, sont un peu démodées. Il existe une demande grandissante pour des variétés exclusives, conjuguée à une bonne promotion », ajoute Jacques.

Chiffres et réalités
Après la Pologne et l'Italie, la France est le troisième producteur de pommes européen avec 1,5 million de tonnes. Les plus grandes zones de production se situent dans la vallée de la Loire et dans le sud du pays. La saison de pollinisation s'étend d'octobre à mars, mais les pommes françaises sont disponibles toute l'année.

La pomme est le fruit le plus populaire aux États-Unis, après la banane. La pomme Gala est la plus consommée. 18,7% des pommes cultivées en France sont de cette variété.

Cliquez ici pour voir le reportage photo de la visite d'Innatis et de Blue Whale

Pour plus d'informations : 
Interfel 
Daniel Soares 
d.soares@interfel.com 
Marion Kukulski
m.kukulski@interfel.com 
Sandrine Gaborieau
s.gaborieau@pommespoires.fr  
www.interfel.com  

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)