Maroc : la grève des camionneurs fait flamber les prix des fruits et légumes

Depuis vendredi, les prix des fruits et des légumes ont atteint des records sans précédent. Quelle en est la cause ? La grève des chauffeurs et propriétaires de camions qui approvisionnent les marchés de gros des villes du royaume.

Les conducteurs et propriétaires de camions sont en grève depuis quelques jours au Maroc mais la montée des prix se fait déjà ressentir sur les marchés. Les carottes qui se négociaient à 1.5, ou 2 dirhams au marché de gros, se vendaient à 6 dirhams le kilogramme. Chez le détaillant, leur prix a grimpé à 8 dirhams. Les pommes de terre se vendaient à 4 au lieu de 2.50 dirhams et les navets ont crevé le plafond en atteignant 9 dirhams au marché de gros et 12 chez les détaillants. L'oignon, autre denrée de base de la cuisine marocaine, a grimpé de 80 centimes à 3 dirhams. IL en est de même pour les fruits. Seules les tomates maintiennent un prix stable.

Les livraisons ne se font plus : sur les 1.400 cargaisons habituelles et journalières du marché de gros de Casablanca, seules 540 cargaisons ont eu lieu. 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)