Turquie : infos sur la production des pommes de terre à travers le pays

La récolte de pommes de terre est commencée dans la ville Havza de Samsun, située au Nord Est de la Turquie. 20 variétés de pommes de terre sont cultivées sur 10 hectares avec une productivité de 3 tonnes par 1 000 mètres carrés. Le prix au producteur est d’environ 0,25 USD par kg, alors que le prix au détail est environ de 0,40 USD par kg.

La récolte de pommes de terre est aussi commencée dans la ville Ahlat de Bitlis, située au Sud Est de la Turquie. Bitlis est responsable de 5 % de la production de pommes de terre du pays et de 75 % de la production de la région.

Les cultivateurs notent que cette année la récolte a été très productive jusque là et qu'ils s’attendent que 170 000 tonnes de pommes de terre environ soient récoltées cette année. Ahlat est renommée pour  ses champs agricoles fertiles où d’autres produits, comme par l’exemple le blé, les pois chiches, le tournesol, l’orge, les tomates et les pois, sont aussi cultivés. La production agricole reste la pierre angulaire de l’économie locale et beaucoup de familles en sont dépendantes comme étant leur principale source de revenu. On estime que 10 000 emplois environ sont crées dans la région grâce à la production agricole. Une importance supplémentaire a été accordée cette année à la production des pommes de terre à cause de leur prix élevé sur le marché en été qui a rendu le produit plus attractif pour les cultivateurs.

Une autre période de récolte a commencée dans la ville Kose de Gumushane, au Nord de la Turquie. Le volume de production est estimé à 45 000 tonnes sur une surface de production de 2 000 hectares. Ces chiffres représentent une légère amélioration comparée à celles des années précédentes, de 43 000 tonnes de production sur 1 900 hectares. Les producteurs notent la haute qualité des produits cultivés dans la région grâce aux conditions bénéfiques du climat, comme les grandes différences de température entre le jour et la nuit et d’autres facteurs, par exemple les ressources naturelles en eau.

La récolte va bon train à Nigde, situé dans la Turquie centrale, qui est la première ville du pays pour la culture des pommes de terre. Cette année, on attend environ 750 000 tonnes de pommes de terre cultivées sur 20 300 hectares. Ces chiffres représentent une légère baisse comparée aux années précédentes. Le prix au producteur reste autour de 0.15 USD par kg et les pommes de terre ne sont pas uniquement vendus sur le marché local, mais aussi à l'exportation vers des destinations comme l’Azerbaijan, la Georgie, Irak et la Syrie.

Un autre développement dans la région est la production à l’Institut de Recherche Nigde d’une variété nationale particulière. Cette nouvelle variété est déjà une marque déposée sous le nom de “Nahita”. A partir de l’année prochaine, elle sera cultivée dans 15 pays différents. L’Institut de Recherche a aussi enregistré comme marques déposées sept autres variétés de pommes de terre qui suivront l’exemple de la “Nahita”. Quatre de ces variétés sont déjà assignées à des sociétés privées en charge de leur développement sur le marché. Le but final est de diminuer la dépendance de graines importées et de cultiver les graines pour toutes les variétés de  pomme de terre à l’intérieur du pays. Nigde, comme la plaque tournante de production en Turquie, est au centre de ces efforts.

Source : milliyet/hurriyet/milliyet/hurriyet/aksam


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)