« L'Egypte peut désormais garantir la qualité des grenades grâce à la certification »

Pour la première fois, les producteurs égyptiens doivent être certifiés avant de pouvoir exporter leurs grenades. Après le début précoce de la saison des récoltes, les effets de la certification obligatoire se font maintenant sentir. Et selon May Salem de FinBi, ces effets sont très positifs.

Alors que la saison de la grenade était sur le point de commencer, la culture du fruit allait beaucoup changer, grâce à la décision du gouvernement de ne permettre qu’aux fermes certifiées d'exporter leurs produits dans d'autres pays: «Cette certification a changé beaucoup de choses, car nous avons dû changer notre approche de la culture de la grenade. Les nouvelles règles  visent à empêcher fortement l’utilisation de pesticides. Cela signifie qu’une fois que la maladie commence à se propager sur le produit,  vous ne pouvez pas vous en occuper avec des pesticides comme avant. Les règles sont très strictes », explique May Salem de FinBi pour la mise en valeur des terres et le développement de l'agriculture.

La saison égyptienne a été très bonne jusqu'à présent, avec un début très tôt: «La saison a commencé dès le début de septembre, ce qui est inhabituel, nous avons donc déjà terminé la récolte complète de nos grenades. Nos fermes ont obtenu leurs certifications avant le 2 septembre, ce qui fait de nous l'un des premiers exportateurs certifiés et nous a permis d'être un exemple pour le reste de l'Égypte. De nombreux producteurs, exportateurs et importateurs d'autres pays sont venus nous rendre visite pour constater à quel point cette certification avait changé la façon dont nous cultivons les grenades. ”

Le produit est testé après la récolte pour déterminer s'il peut être exporté. Il existe un comité composé de trois membres, à savoir les organisations CAPQ, AEC et HEIA. Ils vérifient si les agriculteurs respectent les nouvelles règles: «Sur nos 800 tonnes de grenades, environ 575 tonnes ont passées les tests pour être certifiées et donc exportées. C’est une très grande quantité et cela nous aidera beaucoup à mettre nos grenades sur le marché international. Les grenades ne contiennent qu'un seul produit de pesticides, avec seulement 20% de la limite autorisée par la réglementation de l'UE. Ce qui signifie que nous nous portons très bien! "

Salem espère que la certification permettra d’améliorer l’image de l’Égypte sur le marché international: «L’image de l’Égypte n’a pas été très bonne ces dernières années. Nous constatons une demande croissante pour les grenades maintenant que l’Égypte peut en principe garantir la qualité, grâce aux certifications. Le fait que des marchés moins habituels, tels que l’Asie et l’Afrique, se familiarisent davantage avec le produit signifie que notre image va s’améliorer. L’Égypte devrait vraiment commencer à étiqueter ses produits, à l’instar de notre plus gros concurrent de la grenade, la Turquie. »

Les prix des grenades égyptiennes ont doublé depuis la mise en place de la nouvelle réglementation. La demande locale et internationale est plus forte, la qualité est maintenant garantie et, selon Salem, cela signifie que la hausse des prix peut être justifiée. «La Turquie étant un concurrent puissant, l’Égypte devait faire quelque chose pour améliorer la qualité. Ce problème est résolu, nous obtenons de meilleurs prix pour nos produits et les prix de la grenade en Turquie sont encore plus élevés que les nôtres. Les grenades égyptiennes constituent désormais une alternative très fiable. Et localement, le fruit gagne également du terrain grâce à un prix encore plus attractif que les oranges ou le raisin libanais sur les marchés locaux. "

Pour plus d'informations:
May Salem
FinBi pour la mise en valeur des terres et le développement de l'agriculture
Tél: +202 37495616
may@natesngrapes.com
www.natesngrapes.com 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)