Les commerçants suisses constatent une disponibilité limitée des marchandises

«Pénurie de melons charentais d'outre-mer»

Les melons italiens et espagnols sortent du marché depuis quelques semaines déjà. Aujourd'hui, de plus en plus de lots en provenance du Brésil sont proposés dans le commerce d'Europe occidentale. Les premières semaines de la campagne de cette année sont toutefois caractérisées par des volumes limités, en particulier pour le populaire melon charentais, explique un importateur suisse.

Début de la saison outre-mer
Le début de la saison pour les melons d'outre-mer dépend fortement des derniers lots en provenance d'Italie et d'Espagne. Cette année, la campagne a commencé comme d'habitude, fin août/début septembre. Dans le cas des melons à pâte rouge, la variété charentaise, le marché actuel est clairement marqué par la rareté. La disponibilité de ces produits sera probablement limitée au cours des prochaines semaines. Pour le moment, le marché ne peut pas fournir suffisamment de marchandises lourdes (15 kg), car ce calibre est très populaire auprès des plus importants discounters suisses.

Le degré de maturité et la coloration de la pulpe sont d'autres conditions requises pour le passage saisonnier des produits européens aux produits d'outre-mer. «Bien sûr, les marchandises en provenance de l'étranger n'arrivent pas au même niveau de maturité que les melons européens. Mais cela s'applique surtout aux premiers arrivants : après environ un mois, cette situation sera à nouveau contrebalancée», a déclaré un commerçant. Toutefois, à l'heure actuelle, il n'y a pratiquement aucun mouvement de prix sur le marché. Bien qu'il y ait des différences de prix mineures par rapport aux niveaux de l'an dernier, cela reste bien en deçà des paramètres normaux.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)