USA Pears

États-Unis: La consommation de poires augmente avec le conditionnement des fruits

Au cours des dernières années, les producteurs et les détaillants de poires aux États-Unis ont été incités à fournir des fruits prêts à consommer lorsque les consommateurs les achètent dans les supermarchés. Selon Pear Bureau Northwest - communément appelé USA Pears - la raison est que les consommateurs veulent déguster des poires dans un délai d'un jour ou deux après leur achat, plutôt que de les laisser à la maison pendant plusieurs jours pour les faire mûrir davantage.

« Des études de consommation récentes montrent que 50 % des acheteurs de poires veulent manger leur poire dans les deux jours suivant l'achat, et 71 % les consomment dans les trois jours suivant leur retour à la maison », a déclaré Kevin Moffitt, président et chef de la direction de Pear Bureau Northwest. « Les détaillants ont la possibilité de satisfaire le désir des consommateurs en proposant des poires conditionnées. »

En fait, les poires conditionnées sont simplement des poires qui ont subi un processus naturel de maturation, semblable à celui que subissent les bananes et les avocats avant leur distribution aux magasins. Selon USA Pears, le processus est tout à fait naturel et n'est qu'un moyen d'accélérer ce qui se produirait de toute façon avec le temps. M. Moffitt indique que le programme de conditionnement des poires dont USA Pears fait la promotion fait l'objet de discussions depuis des décennies et que de nombreux expéditeurs ont déjà la capacité de conditionner les fruits.

« C'est à la fin des années 1990 que l'industrie a compilé les recherches disponibles et élaboré un manuel de conditionnement comportant des étapes pour un conditionnement approprié des poires à l'aide d'éthylène similaire à celui des industries de la banane et de l'avocat », a-t-il expliqué. « Aujourd'hui, nous faisons la promotion du conditionnement auprès des détaillants, en les incitant à envisager d'utiliser leurs salles de conditionnement des bananes et des avocats pour conditionner les poires. De nombreux expéditeurs de poires de Washington et de l'Oregon ont également les locaux et les capacités nécessaires pour conditionner les poires pour leurs clients au détail. »

Les coûts et les pertes ne sont pas préoccupants
Certains fournisseurs pourraient soulever la question du coût. Selon M. Moffitt, le coût du processus de conditionnement lui-même n'est pas très élevé. Seul l'investissement potentiel d'une salle à température contrôlée pourrait se révéler important. Toutefois, il a souligné que de nombreux expéditeurs disposent déjà de telles salles et que, par conséquent, les coûts seront minimes. « Il faut prévoir des coûts pour le générateur d'éthylène et le générateur catalytique ou les réservoirs d'éthylène, ainsi qu'une pièce étanche à l'air avec une capacité de chauffage et de refroidissement », dit-il. « Les détaillants et les expéditeurs qui ont déjà les chambres n'ont pas signalés d'augmentation des coûts. »

De plus, certains détaillants pourraient craindre une augmentation de la démarque inconnue, les poires conditionnées ayant une durée de conservation plus courte. C'est une question légitime, mais USA Pears affirme qu'avec l'augmentation du mouvement, les poires ne restent pas sur les tablettes aussi longtemps et que les détaillants qui vendent des poires conditionnées n'ont pas signalé d'augmentation en termes de perte de volume.

« Globalement, il n'y a pas eu beaucoup d'incidents signalés de rétrécissement accru dû au transport des poires conditionnées, » explique M. Moffitt. « Dans bien des cas, le rétrécissement est moindre car les fruits ne restent pas aussi longtemps sur l'étagère et les gens en manipulent moins vu que les fruits seront prêts à manger dans un jour ou deux. »

De plus, l'organisation encourage les détaillants à faire savoir aux consommateurs que les poires sont prêtes à être consommées, au moyen d'affiches sur les étalages de fruits par exemple. Dans l'ensemble, ils affirment que l'avantage pour les détaillants est que les poires conditionnées se vendent mieux que les poires non conditionnées.

Plus de place pour davantage de poires conditionnées
USA Pears reconnaît que certains consommateurs préfèrent les poires croquantes. De plus, les poires destinées à l'exportation n'ont pas besoin d'être conditionnées en raison du long voyage et du fait que certains marchés ont une capacité de réfrigération limitée. Il convient également de noter que l'utilisation de l'éthylène n'a pas été approuvée pour les poires biologiques, de sorte que cette catégorie ne peut pas avoir de poires conditionnées. L'organisation vise donc à conditionner près de la moitié des fruits. On est encore loin du niveau de conditionnement actuel, comme le dit Moffitt.

« Seulement 15 à 20 % environ des poires vendues sur le marché américain sont conditionnées. Nous aimerions que ce nombre augmente, car cela pourrait accroître la consommation et la satisfaction des consommateurs. Notre industrie aimerait que 40 à 50 % des poires d'Anjou vendues aux États-Unis soient conditionnées à la source ou au détail. Lorsque nous atteindrons ce niveau, nous pourrons réévaluer l'objectif. Les poires conditionnées font partie de la boîte à outils, mais pas nécessairement la fin de toutes les expéditions et ventes de poires. »

M. Moffitt conclut avec un message fondamental à l'intention des fournisseurs de poires, à savoir que la recherche indique que les consommateurs préfèrent les poires conditionnées et que les détaillants qui les transportent sont plus mobiles. « Les poires conditionnées peuvent se vendre mieux que les poires non conditionnées », a-t-il déclaré. « Lors d'un test contrôlé portant sur les magasins d'un détaillant ayant des poires conditionnées par rapport à des magasins similaires de la même chaîne en termes de taille et de démographie, les magasins ayant des poires conditionnées ont vendu 19,5 % de plus que les magasins témoins. Le Bureau des poires dispose de ressources telles qu'un manuel d'instructions étape par étape et un conseiller en poires conditionnées pour aider à la formation. »

Pour plus d'informations :
Kathy Stephenson
USA Pears
Téléphone : +1 (503) 807-6110
kstephenson@usapears.com
www.usapears.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)