Italie : Prévisions de la campagne de courgettes

Carmelo Calabrese est agronome et président de l'OP Fonteverde di Ispica, « La campagne de courgettes dans le sud-est de la Sicile ne fait que commencer et se démarque par deux facteurs : de bons prix dus au déficit en produits du centre du pays et une peur généralisée du virus de New Delhi. »

« La saison est au stade initial », dit Calabrese. « La première récolte a eu lieu au début de ce mois. Petit à petit, nous entrons au cœur de la campagne grâce aux transplantations et semis que nous réalisons. De cette façon, nous essayons d'avoir autant de produits disponibles que possible au fil du temps. Les 85 % des 40 hectares consacrés à l'élevage de courgettes sont constitués par la courgette vert foncé. Les 15 % restants sont consacrés à l'élevage de la variété de courgettes blanches Bolognese. »

Ces dernières années, les producteurs ont lutté contre le virus de New Delhi qui est transmis par le papillon blanc, le Bemisia tabaci - un papillon particulièrement actif dans les zones à hautes températures. Cela a incité les agriculteurs à déplacer la production au mois de novembre pour qu'elle se termine en mai, en Sicile.

« Il y a plusieurs façons de lutter contre ce papillon blanc », explique le directeur. « Par exemple, on peut appliquer des filets le long des trous latéraux des tunnels, sinon on peut utiliser un autre type de pièges. Nous devons être extrêmement prudents avec les premiers champs de production parce qu'il nous faut trouver un compromis et le bon moment pour ouvrir les tunnels - une opération qui a pour résultat l'arrivée du papillon blanc. De cette façon, nous pouvons laisser mûrir les fruits correctement. »

« A ce jour, 15 % de nos cultures sont affectées par le virus », explique-t-il. Ce pourcentage diminuera à mesure que les températures se refroidiront.

La tendance du marché de la courgette est régulée par la rencontre de la demande et de l'offre. Dans cette phase, la Sicile semble prendre les devants. Essayons de voir pourquoi.

« L'Espagne est touchée par le virus tout comme nous », explique l'agronome. « Par conséquent, les producteurs espagnols ont également modifié la période de récolte, ce qui a entraîné une augmentation des prix - à 1,80 EUR/kg. Les prix resteront élevés tout au long du mois de novembre, lorsque les produits espagnols commenceront à arriver. Malgré les problèmes liés au virus de New Delhi, nous prévoyons un rendement de 50 tonnes par hectare. »

Carmelo Calabrese

L'OP Fonteverde commercialise 70 % de ses produits principalement par l'intermédiaire de MMR italiens et étrangers, et les 30 % restants sont expédiés vers les marchés de gros italiens.

« Maintenant, nous devons attendre de voir dans quelle mesure les températures vont changer afin de comprendre à quel point le virus de New Delhi va affecter le rendement total et la campagne de marketing dans son ensemble. »

Pour plus d'informations :
OP Consorzio Fonteverde Società Consortile Agricola a r.l.
C.da Fontanazza s.n.
97014 Ispica (RG) Italie
Tél.. : +39 0932 951484
Fax : +39 0932 951200
Courriel 1 : patrizia@fonteverde.com 
Courriel 2 : ortofrutta@fonteverde.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)