Denimpex est actif dans le commerce d'importation d'oignons à l'étranger depuis 1955. L'entreprise d'Amsterdam, aux Pays-Bas, importe des oignons des quatre coins du monde depuis 63 ans. Outre l'importation d'oignons de Nouvelle-Zélande, d'Australie, de Tasmanie, du Chili, du Mexique, d'Inde, du Japon et d'Égypte, Denimpex a également commencé cette année à importer des oignons de Chine.

« Après avoir cherché les bonnes variétés pendant des années, nous avons finalement développé celle qui convient le mieux aux exigences de qualité élevées du marché européen. Avec notre producteur, nous nous sommes assurés que les oignons possèdent les certificats GlobalGAP et Smeta nécessaires. Après des années de travail acharné, nous y sommes finalement parvenus cette année, ce qui fut une tâche difficile en Chine », explique Danny Deen.

Denimpex a commencé il y a trois semaines avec des oignons de Chine dans les tailles 50/70 mm, 60/80 mm, 70/90 mm et 90/110 mm, tous conditionnés sous leur propre marque Noel en balles de 25 kg. « La situation est si mauvaise que l'Europe a environ 30 % d'oignons en moins en raison des conditions météorologiques changeantes. Les exportations vers l'étranger sont si importantes que les stocks diminuent rapidement. Et ce n'est pas seulement l'Europe qui a de faibles rendements cette fois-ci : le phénomène est mondial », dit Danny.

« Les Pays-Bas ont un rendement d'environ 725 000 tonnes métriques. Jusqu'à présent, une exportation de 425 000 tonnes par tonne a déjà été expédiée vers des destinations étrangères, et environ 100 000 tonnes sont entre les mains des spéculateurs. On s'attend à avoir des niveaux de prix en janvier comme jamais auparavant. Les cartes d'importation d'oignons ont déjà été distribuées par des importateurs traditionnels qui importent chaque année de l'hémisphère Sud. Cependant, les gens devraient se rendre compte que tout le monde va essayer d'importer des oignons des quatre coins du monde en Europe dans une telle situation », dit l'importateur.

« La Nouvelle-Zélande vend déjà ses produits à des îles telles que les Fidji au prix de NZ$ 28.00 la botte. Nous pouvons déjà parler d'une crise mondiale de l'oignon. Les emballeurs et exportateurs néerlandais d'oignons vendent toujours des oignons à 0,08 € le kilogramme, mais cette année, tout est permis », conclut Danny.

Pour plus d'informations :
Danny Deen
Denimpex
Sint Antoniesbreestraat 10
1011 HB Amsterdam - Pays-Bas
Téléphone : +31 20 62 46 390
Danny@denimpex.nl
www.denimpex.nl