Une entreprise turque augmente ses exportations de châtaignes

La saison des châtaignes en Turquie est en cours depuis plus d'un mois et jusqu'à présent, tout semble aller pour le mieux. La demande européenne augmente, cependant les producteurs voient également le Canada comme un marché potentiel pour l’avenir.

Ce n'est que la deuxième année de la culture de la châtaigne pour l'exportateur turc Alanar. Bien qu'elle soit beaucoup plus connue pour ses fruits, comme les grenades et les prunes, la société connaît déjà une demande croissante pour ses châtaignes, a expliqué Yigit Gokyigit, responsable marketing d'Alanar : « L'année dernière, nous avons commencé la production de châtaignes et les avons presque toutes envoyées exclusivement en Allemagne. La châtaigne est une toute nouvelle industrie pour nous et nos clients habituels ne s'attendent pas vraiment à ce que nous exportions ce produit. D'ailleurs, nous remarquons déjà que de plus en plus de pays commencent à les commander chez nous cette année, comme notamment le Royaume-Uni. Il existe également une demande locale, mais les exporter est naturellement bien plus intéressant pour nous. » 

Alanar a déjà plus que doublé sa production de châtaignes pour sa deuxième année de culture et Yigit s’attend fortement à ce que ce nombre augmente de façon exponentielle au fil des années avenirs. Bien que l’industrie de la châtaigne soit relativement nouvelle pour la société ; ils constatent déjà une amélioration de la qualité cette année-ci : « L'année dernière, nous avons rencontré des problèmes de qualité, que nous avons réussi à résoudre cette saison en investissant fortement dans de nouvelles machines à la pointe de la technologie. Lors du nettoyage des châtaignes, il y a un risque de moisissure, mais les machines que nous utilisons éliminent complètement ce risque. Elles nettoient les châtaignes parfaitement, puis les autres machines commencent à les trier par taille. Nous les trions tous les deux centimètres, ce qui donne dix tailles différentes allant de 26 à 36. »

« Nous nous dirigeons vers le moment le plus important de la saison », explique Yigit : « Noël approche à grands pas et c’est là que nous prévoyons une forte augmentation de la demande. Les prix ne refléteront cependant pas cette augmentation, car nous essayons de maintenir des prix stables pendant la saison. Nous aurons une certaine concurrence de la part de l’Italie, mais nous nous attendons à bien pouvoir la gérer car nos châtaignes sont dans un premier temps de meilleure qualité que celles d'Italie et de plus nous les vendons à un prix inférieur. » 

« Le seul véritable défi que nous ayons à relever est de faire comprendre à nos clients que nous ne produisons plus uniquement des fruits, mais que nous produisons également des châtaignes. Le marché des châtaignes fonctionne un peu différent que celui des fruits, car il est assez isolé. De plus nous aurons l'opportunité de montrer notre production de châtaignes dans la capitale allemande, pendant Fruit Logistica ! », a conclu Yigit.

Pour plus d'informations :
Yigit Gokyigit
Alanar
Tél : + 90 212 359 3817
yigit.gokyigit@alanar.com.tr  
www.alanar.com.tr


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018