Anne Baumuller - Gérante Naturalvi

Quand les mesures gouvernementales boostent le marché des emballages éco-responsables

« Depuis septembre 2017, nous observons une augmentation significative de la demande » explique Anne Baumuller, gérante de la société Naturalvi spécialisée dans les emballages et conditionnements en papier pour fruits et légumes. La raison ? « Beaucoup de gros acteurs du marché des fruits et légumes ont peut-être anticipé ce qui aujourd’hui est en train de se passer, c’est-à-dire le renforcement de la législation ». Car comme le dit Anne, bien que la tendance soit à l’écologie dans l’absolu, de plus en plus de gouvernements infligent des sanctions si la notion de recyclage n’est pas appliquée. Se diriger vers des emballages en papier est donc plus économique que des conditionnements plastiques puisque la filière papier en termes de recyclage est bien mieux organisée avec des coûts bien moins chers que la filière plastique. De plus, certains conditionnements comme le 30x40 ne coûtent pas plus que leurs homologues en plastique.

« Sur le dernier trimestre 2018 par exemple, la demande a fortement augmenté en Allemagne puisque justement depuis le premier janvier 2019, une nouvelle taxe est entrée en vigueur pour les déchets plastiques. Mais en Belgique, cette taxe a été émise depuis des années. Quant à la France, bien que la tendance du chiffre d’affaires soit globalement à la hausse, le pays ne représente que 20% des ventes de Naturalvi ». L’Union Européenne ayant déclaré la guerre au plastique à usage unique, il y a fort à parier que la France va tendre vers un renforcement de sa législation à ce sujet.

Emballez en papier : augmentez votre DLC !
Mais les emballages en papier kraft recyclables, compostables et biodégradables n’apportent pas seulement une solution écoresponsable en termes de recyclage. Ils présentent également d’autres qualités. En effet, Anne explique que : « La matière première en soit est écologique et biologique, mais il faut aussi savoir qu’un fruit posé à même le papier a la possibilité de respirer. C’est-à-dire que même s’il devait transpirer, la ventilation et l’humidité traversent le papier, ce qui retarde le vieillissement du fruit et donc augmente au final la DLC.  Alors que le plastique ne permet pas au fruit de transpirer. Le fruit s’il stagne dans l’eau peut pourrir ainsi plus vite. Il y a donc de réels avantages de conservation pour les fruits et légumes conditionnés dans du papier ». Le papier apporterait alors là encore une réponse intéressante à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

L’aspect marketing est également un argument non négligeable que propose un conditionnement en papier. Anne précise : « On peut proposer des alvéoles à la marque du client ou une couleur spécifique sur des alvéoles papier. On a donc dans les étals un impact marketing intéressant, que l’on ne peut pas avoir avec des alvéoles plastique ou cellulose moulée. Alors comme on dit souvent « faites la différence emballez autrement » !

Retrouvez Naturalvi au Fruit Logistica à Berlin - Hall 21 E-05

Pour plus d’informations :
Anne Baumuller
Naturalvi
Tél : +33 (0) 3 88 07 27 80
Mob : +33 (0) 6 84 84 18 85
a.baumuller@naturalvi.com
www.naturalvi.com


Date de publication :
Auteur ::
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)