Comité mixte France-Italie-Portugal-Espagne

Résultats du Groupe de contact sur les agrumes du Comité Mixte des Fruits et Légumes

Le Groupe de contact sur les agrumes du Comité mixte France-Italie-Portugal-Espagne, auquel le Portugal a participé pour la première fois, a tenu sa réunion annuelle le 25 avril 2019 à San Giuliano (Corse).

Les représentants des quatre pays, qui forment ensemble la majorité de la production communautaire d'agrumes, ont analysé les résultats de la campagne 2018/19 et discuté de l'impact des accords commerciaux entre l'Union Européenne et les pays tiers.

De gauche à droite : Simone Riolacci (responsable de la communication au Cirad-INRA), Simon Pierre Fazi (président de l'AOP Fruits de Corse) et Elena Aloisa Albertini (coordinatrice du groupe de contact agrumes du Comité Mixte Fruits et Légumes).

Sur ce point, le Groupe a décidé d'élaborer un document demandant aux ministères respectifs et à la Commission Européenne que les agrumes soient considérés comme des « produits sensibles » lors de la négociation d'accords commerciaux. De plus, ils ont demandé que la Commission évalue d'abord l'impact économique des accords avec les pays tiers sur le marché intérieur à court et moyen terme, avec des investigations spécifiques.

En ce qui concerne les questions phytosanitaires, le groupe a souligné la nécessité de prendre des mesures pour empêcher l'entrée dans l'UE de maladies végétales qui pourraient avoir des conséquences néfastes pour la culture des agrumes en Europe, en particulier le Citrus Black Spot ainsi que la Falsa Cidia.

Cliquez ici pour un agrandissement.

En ce qui concerne le Citrus Black Spot, le Groupe estime que la législation communautaire doit réglementer la possibilité d'une fermeture préventive des importations jusqu'à ce qu'un certain niveau d'interception ait été dépassé. De plus, les mêmes précautions doivent être appliquées aux fruits destinés à la consommation fraîche et ceux destinés à la transformation.

Cliquez ici pour un agrandissement.

En ce qui concerne la Falsa Cidia (Thaumatotibia Leucotreta), le Groupe s'est déclaré préoccupé par la norme communautaire qui impose aux pays exportateurs d'établir eux-mêmes l'efficacité des traitements similaires au traitement par le froid, le seul dont les effets sont scientifiquement reconnus.

Cliquez ici pour un agrandissement.

En conclusion, la nécessité a été exprimée de disposer d'un document commun visant à sauvegarder le secteur européen des agrumes, indiquant que le groupe de contact sur les agrumes est un élément commun pour la protection des intérêts économiques des régions productrices d'agrumes.

Cliquez ici pour un agrandissement.

A l'issue de la réunion, les producteurs portugais ont proposé d'accueillir la réunion du Groupe de contact 2020 en Algarve, la principale région de production du pays.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)