La première cargaison co-chargée à destination du Japon et de la Chine part à la fin de la semaine sur le navire frigorifique Baltic Summer

Afrique du Sud : Zest Fruit fait un acte de foi concernant son transport en vrac d'agrumes vers la Chine

Un événement historique a eu lieu lundi 5 mai au quai de Maydon Fruit Terminal (MFT) à Durban : la première cargaison co-chargée d'agrumes pour le Japon et la Chine sur un cargo général ou un navire frigorifique. Le ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches, le ministre Senzeni Zokwana, le ministre député Sfiso Buthelezi, le député directeur général Mooketsa Ramasodi, ainsi que d'autres représentants du ministère, la Commission de contrôle des exportations de produits périssables et la Citrus Growers 'Association étaient présents à cette occasion.

Kuben Naidoo, des services d'inspection de la DAFF, et le personnel de MFT montrent au ministre Zokwana les tableaux de contrôles au KwaZulu-Natal

Le protocole original de 2004, qui donnait l’accès des agrumes d’Afrique du Sud à la Chine, spécifiait l’expédition dans des conteneurs. Cependant en 2015, l’industrie sud-africaine a demandé à ce que le protocole autorise également les envois sur des cargos généraux ou dans des cargos réfrigérés. La Chine était favorable à l’idée, mais quatre années de discussions minutieuses sur les détails techniques ont suivi.

Zest Fruit fait un acte de foi
Zest Fruit, qui commercialise des agrumes provenant des régions de production du nord de l'Afrique du Sud, a été le premier à faire acte de foi cette saison. Leurs fruits représentent 60 à 70 % de la cargaison.

Baltic Summer, de la compagnie maritime Cool Carriers, est le premier des six navires à être co-chargés pour la Chine et le Japon cette saison. Il sera chargé de 5 200 palettes de pamplemousse et partira du port de Durban d’ici la fin de la semaine. Le protocole exige une température de transit de -0,6 ° C pendant les 12 jours de la traversée pour le Japon. Tokyo et Osaka seront les premiers ports d'escale du navire frigorifique, puis, il se rendra en Chine. Au total, le navire devrait rester 24 jours à -0,6 ° C.

L'équipe de Zest Fruit au lancement : Hassan Cassim, Nico Vosloo, Margrethe Nel, Elzabé van Coppenhagen, Anita Kruger, Gerhard Greeff (Komati Fruit) et Byron Haycock

Sur les douze soutes du navire, quatre seront pour la Chine et huit pour le Japon. Il est possible que des agrumes destinés à la Corée du Sud, voir même à l’Inde, fassent partie de ces envois à l'avenir.

Les cargaisons en vrac réduisent la pression logistique sur le port de Durban
L’industrie des agrumes d’Afrique du Sud a été obligée de rechercher de nouvelles méthodes d’expédition de fruits, afin de répondre à la forte croissance attendue du secteur. Une croissance de 25 % est prévue au cours des trois à cinq prochaines années, équivalent à 500 000 tonnes supplémentaires de fruits. Une gestion plus efficace du flux d'air froid sur les navires réfrigérés permet un meilleur respect des protocoles relatifs à la température. Cette méthode d'expédition permet également de libérer de grands volumes du port en très peu de temps, a expliqué Justin Chadwick, président-directeur général de la Citrus Growers 'Association.

En outre, les volumes croissants exercent une pression sur la capacité des entrepôts frigorifiques et les transports disponibles. Cette pression est accentuée lorsque la demande en équipements de conteneur dépasse l'offre.

Les responsables de la DAFF ont également noté que ce mode d'expédition accélère considérablement le processus d'inspection phytosanitaire et réduit leur charge de travail.

Les installations de MFT situées sur le quai à Durban, où les palettes sont chargées directement sur un navire, sont éloignées des installations pour conteneurs. Cela facilite la circulation vers les terminaux à conteneurs de Bayhead dans le port de Durban.

Le co-chargement réduit les risques de surproduction sur le marché chinois
Selon Justin, un autre avantage est que cette méthode permet aux exportateurs de proposer de plus petites quantités de fruits, évitant ainsi une offre excédentaire et une pression sur les prix.

La CGA espère que davantage d'exportateurs suivront l'exemple de Zest Fruit. À l'heure actuelle, plus de 85 % d'entre eux utilisent des conteneurs, une option moins coûteuse que les navires frigorifiques.

L'industrie des agrumes propose à nouveau des citrons à la Chine
La CGA et les responsables de la DAFF ont de nouveau abordé le sujet des exportations de citron en Chine. Cette discussion était nécessaire compte tenu de la croissance prévue de 180 000 tonnes au cours des trois à cinq prochaines années. L’industrie locale a fourni à de nombreuses reprises aux autorités chinoises des preuves selon lesquelles les citrons ne sont pas porteurs du faux carpocapse, dans l’espoir que le pays assouplisse son protocole sur le froid, qui est actuellement trop bas pour assurer le succès du transit du citron.

Le navire frigorifique Baltic Summer en cours de préparation pour le premier envoi de cargaisons en vrac à destination du Japon et de la Chine


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)