L'entreprise néerlandaise d'épluchage d'oignons Snebo fête ses 40 ans

Samedi dernier, Snebo, une entreprise de pelage d'oignons d'Ossendrecht, aux Pays-Bas, a organisé une fête. Il y a 40 ans, Henk Snepvangers est rentré avec un sac d'oignons sales. Sa femme les a pelées et vendues. C'est ainsi, en quelques mots, que Snebo a vu le jour en 1979.

L'actuel directeur de l'entreprise, Toon Snepvangers, a raconté cette anecdote dans son discours d'ouverture. Au cours de ce discours, il a présenté les grandes lignes de l'évolution de l'entreprise. Outre Mme Snepvangers, d'autres personnes de la ville de Bergen op Zoom se sont impliquées dans le pelage des oignons pour Snebo. Cet emploi leur procurait un bon revenu supplémentaire.

A l'époque, les oignons étaient récoltés le plus rapidement possible à la fin de la journée. Le transport frigorifique n'était pas encore disponible. Pour garantir la fraîcheur, il fallait donc que tout soit traité le plus rapidement possible. Plus tard, 100 personnes épluchaient des oignons pour Snebo dans leur entrepôt.


La famille Snepvangers

Cliquez ici pour le reportage photo

En 1988, Snebo a acheté une ligne d'épluchage d'oignons. La technologie n'était pas encore tout à fait au point. La production est passée de 100 tonnes de produits pelés par semaine à 200 tonnes. Dès lors, le marché du frais est également approvisionné en oignons pelés.

Faute de place, une ferme a été achetée à Rilland en 1998. Cela a été fait en partant du principe que la municipalité locale leur donnerait la permission d'éplucher les oignons sur ce site. Au début, cela ne semblait pas poser de problèmes.

Cependant, une fois qu'ils ont demandé des permis, Snebo a reçu une réponse négative. Woensdrecht reste leur site de production. Ils ont lancé une entreprise à Rilland. Snebo a aussi commencé à trier les oignons.

Pologne
En 2006, l'entreprise a déménagé à Ossendrecht. Ses activités étaient centralisées à cet endroit. Snebo était encore en pleine croissance à Ossendrecht. Quatre nouvelles éplucheuses Finis y ont été récemment installées. Malgré cela, sa croissance la plus importante a lieu à environ 1 000 km à l'est, à Orchowo, en Pologne.

Chaque année, Snebo transforme environ 9 000 tonnes d'oignons jaunes à Ossendrecht. En Pologne, l'entreprise traite deux fois plus de déchets. Les acheteurs incluent les transformateurs de légumes, le marché frais, l'industrie du poisson, ainsi que les boulangeries.

Toon et Monique sont partis en Pologne en 1993. Un employé y habitait et les a invités à lui rendre visite. Grâce à cette visite, les Snepvanger sont tombés amoureux de ce pays. Depuis, ils se rendent en Pologne plusieurs fois par an.

C'est à partir de là que l'idée a germé de créer « quelque chose » en Pologne. En 2009, ils ont ouvert une entreprise de pelage dans un espace loué dans la ville polonaise de Ponic. Puis, en 2013, ils ont acheté un immeuble à Orchowo.

Leur collègue, Grant Saakian, a été impliqué dans cette aventure polonaise dès le début. C'est en partie grâce à lui que l'entreprise est ce qu'elle est aujourd'hui. Toon a remercié tout le personnel pour leur contribution - « sans eux, il n'y aurait pas de Snebo ».


Toon et Monique Snepvangers devant un des camions de Snebo

Cliquez ici pour le reportage photo

Dans les années à venir, Ossendrecht connaîtra une nouvelle expansion. L'entreprise veut se développer. Il y a déjà de nombreux projets sur la liste de souhaits pour les années à venir. Cependant, avant que cela ne se produise, Monique et Toon feront bientôt la navette entre Maastricht, aux Pays-Bas, et Rome, en Italie.

Ils espèrent être de retour à la maison dans environ quatre semaines. C'est-à-dire, s'ils ne rencontrent pas trop de vent contraire. Ils espèrent ensuite avoir de nouvelles idées pour continuer à construire Snebo au cours des 40 prochaines années.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)