Des pommes de table encore entreposées en grande quantité en Pologne

Au 1er mars, la Pologne détenait les plus importants stocks de pommes de table en Europe, atteignant les 940 000 tonnes, selon les données de l'Association Mondiale des Pommes et des Poires (WAAP). 

De tels stocks pourraient entraîner des pertes pour les producteurs de fruits - estime les analystes de BGŻ BNP Paribas. Les stocks de pommes dans les entrepôts polonais étaient supérieurs de 102 % à ceux recensés sur la même période au cours de l’année dernière, mais seulement de 18 % sur les stocks de mars 2017, indique BNP Paribas. Selon les données de WAAP, le total des stocks de pommes de table, entreposé dans les magasins européens, est estimé à plus de 3 millions de tonnes, soit une augmentation de 74 % par rapport aux stocks de mars 2018 et  presque 10% par rapport aux stocks de mars 2017.

En mars de cette année, les polonais ont vendu 275 000 tonnes de pommes entreposées (en février 259 000 tonnes et 262 000 tonnes en janvier). En moyenne, ils ont commercialisé environ 295 000 tonnes de pommes par mois, après un record des stocks entreposés et collecté l'année dernière lors d'une moisson exceptionnelle. 

Comme l'a souligné l'analyste de BGŻ BNP Paribas, les distributeurs polonais (y compris les agriculteurs) ont environ trois mois pour vider les entrepôts frigorifiques avant que la nouvelle saison commence. Si le rythme de vidage des stocks persistait, au début de la nouvelle saison, il resterait encore environ 54 000 tonnes de pommes dans les entrepôts frigorifiques, ce qui ne serait pas le pire résultat, mais c'est peu probable. À titre de comparaison, pour la saison 2017/18, les stocks finaux s'élevaient à 46 000 tonnes. Au lieu de cela, les producteurs de fruits polonais débuteront la saison 2019/20 avec plus de 100-110 000 tonnes de pommes en stock. Dans le même temps, comme le note l'analyste, la qualité de stockage des fruits n'est pas optimale et, avec le temps, ils risquent de ne plus convenir à la vente en tant que pommes de table. Une partie des pommes restantes sera ensuite transformée en concentré, détruite ou utilisée pour l'alimentation animale. Cela signifierait des pertes pour les distributeurs et les agriculteurs.

Source : Agroberichtenbuitenland.nl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)