Oragro à propos de la nouvelle saison des cerises turques

« La compétition nous pousse à faire mieux »

La saison des cerises turques débutera environ dix jours plus tard par rapport à l'année dernière. Grâce aux bonnes conditions hivernales, les cultures sont en très bon état, bien que certaines variétés ont subi des dégâts à cause du gel dans certaines régions de haute altitude. Un exportateur turc est prêt à faire face à la concurrence, qu’il considère comme un défi pour améliorer ses propres produits.

La saison des cerises en Turquie s'annonce bien, selon M. Hasan Siwaton, directeur des exportations de l'entreprise exportatrice turque Oragro Tarım. « La saison des cerises n’a pas encore officiellement commencé, elle devrait débuter à la fin de la semaine 21. C’est environ dix jours plus tard que prévu. La saison semble s’améliorer, car les récoltes sont vraiment bonnes et nous avons eu un bel hiver avec de bonnes températures.

Selon Siwaton, la plupart des produits exportés par Oragro sont acheminés vers l’Europe : « L'Europe est notre plus grand marché, mais la Chine devient également plus attractive. Comme nous attendons toujours l’accès à ce marché, les pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la France et les pays scandinaves sont les plus importants pour nous. »

La Scandinavie est l’un des marchés d’Oragro, et il est recherché par de nombreux exportateurs européens. Siwaton ne pense pas que cette région ait besoin d'une approche particulière par rapport aux autres : « Tous les marchés exigent la même chose : la meilleure qualité en termes de goût, de couleur, de taille et une longue durée de conservation. Je ne pense donc pas que le marché scandinave nécessite une approche différente de celle du marché chinois, par exemple. Si nous réussissons si bien dans les pays scandinaves, c'est parce que nous prenons soin de nos fermes, nous traitons nos cerisiers comme nos bébés. De nombreux producteurs tentent de guérir les maladies qui surviennent. Nous essayons toujours de devancer la maladie et d'empêcher les arbres de tomber malades. Bien entendu, cela se traduit naturellement par des cerises de grande qualité, qui ravissent nos clients scandinaves. »

Siwaton a sa propre vision de la concurrence. « Nous ne considérons pas réellement les concurrents comme une menace ou quelque chose dont nous devons avoir peur, mais comme un défi. Les défis nous obligent à nous améliorer encore et encore, c'est donc une bonne chose. Nous sommes actuellement le numéro un dans les supermarchés en Europe et la qualité de nos produits est due à notre amélioration continue », a déclaré Siwaton.

 

 

 

 

 

L’exportateur turc s’est fixé des objectifs clairs pour rester en tête de la concurrence. « Nous voulons être toujours disponibles pour les clients pendant la saison des cerises. Cependant, nous souhaitons également augmenter nos volumes et notre production en général. Nous avons actuellement 180 hectares de cerises, 40 hectares d'abricots et 20 hectares de myrtilles, 50 hectares de raisins et 10 hectares de poires. C’est beaucoup, sachant qu'il y a dix ans, nous ne cultivions rien du tout nous-mêmes. Nous sommes dans le commerce depuis près de 40 ans, mais nous cultivons nos propres produits que depuis peu. Nous faisons tout depuis une seule ferme ; la récolte, l'emballage et le transport pour l'exportation. Notre ambition est de nous développer. Avec mon frère, Mehmet Cicek, nous dirigeons la société ensemble, et nous sommes convaincus que nous pouvons fournir un produit sain et savoureux qui a une longue durée de vie. » conclut Siwaton.

Pour plus d’informations :
Hasan Siwaton
Oragro/Oranco
Tél : +46 42 38 82 82
Cell 1 : +90 541 426 19 01
Cell 2 : +46 76 78 78 500
hasan@oranco.eu
www.oragrofarm.com

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)