La récolte de l'oignon précoce ou de printemps a commencé à la fin du mois d'avril dans le sud de l'Espagne et, depuis lors, les prix approchent des niveaux records.

En général, il y a très peu de produits disponibles en Europe, où l’approvisionnement d'oignons stockés sont épuisés depuis longtemps et où de grandes sociétés importent principalement de l'hémisphère sud pour pouvoir s'approvisionner, même en quantités limitées.

« Bien que la nouvelle récolte d'oignons commence avec des volumes plutôt normaux, il ne suffit pas de répondre à une demande aussi forte. C'est d'ailleurs pour cette raison que les prix montent en flèche, atteignant des niveaux presque records », déclare le président de l'Association Espagnole des Producteurs et Exportateurs d'Oignons (ACEC). « L'Espagne est actuellement l'un des rares pays capables d'offrir des oignons précoces », ajoute-t-il.

Jusqu'à ce que les premières récoltes des premières régions de Castille-La Manche et de l'oignon français commencent à entrer sur le marché vers la mi-juin, les prix devraient maintenir ces niveaux.

En général, selon Alfonso Tarazona, « la qualité de l'oignon est bonne, bien que les calibres soient légèrement inférieurs à ceux de l'an dernier. Ceci n'est pas un problème pour les ventes car le besoin en oignons est tel que tous les types de calibres sont en demande. » 

Pour plus d'informations :
ACEC
C/ Hernán Cortés nº 4
46004, Valence (Valence)
Tél : +34 963517409
acec@acec.info