Cerises italienne : faibles quantités, qualité moyenne et prix élevés

Il y a peu de cerises et elles se vendent rapidement, bien que la qualité ne soit pas toujours pas toujours au rendez-vous. Salvatore Russo, grossiste à l'Ortomercato de Milan signale que « la demande est forte. Il est impossible de trouver encore des produits vers le milieu de la journée. » 

Actuellement, les détaillants n'achètent pas sur les marchés mais préfèrent s'adresser directement aux producteurs. 

Le mauvais temps de ces derniers jours a eu de forts impacts. « Les premiers produits sont rares, les zones de production ont subi des dommages. La cerise Bigarreau des Pouilles a été compromise dans beaucoup régions et la persistance des intempéries cause des difficultés aux autres variétés. »

Photo d'archive 

Bien sûr, il n'y a pas eu de problème pour les producteurs qui se sont dotés d'un système de protection contre la pluie. « La Vénétie se porte un peu mieux donc nous nous attendons à ce que plus de cerises soient disponibles dès la semaine prochaine. »

« Les prix enregistrés entre le lundi 20 et le mardi 21 mai étaient plutôt élevés par rapport à la qualité. Ça peut aller de 6 à 7 euros pour les cerises de taille grande et moyenne (28-30 mm), 4-5 euros pour les cerises inférieures à 26 mm. Les plus petites, dont la taille se situe entre 22 et 24 mm, peuvent quant à elle être vendues autour de 2,50- 3,30 euros / kg. Il y a encore des produits provenant d'Espagne et de très petits fruits italiens. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)